Nidan Henka [vidéo] – Jeudi Karate #10

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Pour cette nouvelle vidéo Jeudi Karaté, je te propose un thème un peu plus avancé que d’habitude : Henka Kumite.

karate ni sente nashi


Karate ni sente nashi  – Pas de première attaque en karaté. Gichin Funakoshi

Le Karaté n’est pas un art d’attaque mais de défense. Le karaté est défense et non attaque.

En extrapolant, je ne suis pas le seul à pouvoir me défendre. Tori est normalement aussi en capacité de se défendre.

Imaginons maintenant que dans les Kumite conventionnels classiques, Tori puisse à son tour bloquer notre contre-attaque. C’est à cet instant que l’on rentre dans le travail des variantes : Henka

Gichin Funakoshi Ni-dan Henka Karate
Sensei Funkaoshi – San-dan Henka

Sensei Gichin Funakoshi dit dans son livre Karate-Do Kyohan qu’il est important après avoir maîtrisé les formes de base du Kumite de passer à des enchaînements plus complexes. Dans ce fameux livre, sensei dévoile quelques exercices de Ni-dan et San-dan Henka.

Nidan Henka

Dans l’exercice de Nidan Henka (variante en 2 temps), nous ajoutons une étape (dan) aux formes précédentes (Kihon Ippon Kumite, Ippon Kumite, etc) après la défense décisive.

A travers cette courte vidéo, je vais te présenter un Ni-dan Henka mais aussi un San-dan, Yo-dan et Go-dan Henka. Il ne s’agit en aucun cas de reproduire à la lettre dans votre dojo mes enchaînements, mais plutôt de t’en servir de base pour créer un jour le tien avec ton partenaire, pour toi et/ou tes élèves. Je suis resté assez basique pour que tu comprennes bien l’exercice. On peut facilement envisager d’inclure par la suite des coups de pieds, saisies, projections et clés articulaires.

On peut dire que les kumi-te sont une mise en application et un dérivé des katas de base. C’est la raison pour laquelle il n’y a pas, en kumite (à la différence des katas classiques) des formes fixes. Ainsi, si vous poursuivez la pratique et accumulez un nombre croissant de techniques, vous pourrez créer quantité d’exercices différentes, votre niveau technique, étant alors votre unique limite. Sensei Gichin Funakoshi

Je trouve cet exercice extrêmement intéressant et enrichissant. Il permet de développer la vigilance (zanchin), de créer des automatismes de contre, de ne pas se figer après la contre-attaque, d’accéder au travail plus élaboré d’action/réaction, de gérer la pression et de développer sa créativité dans l’élaboration des enchaînements.

Dans le premier enchaînement, je démontre la base de départ des futurs HENKA démontrés. Soit un Ippon Kumite de base. Défense en Age Uke sur un Oi Zuki Jodan. Contre attaque en Gyaku Zuki. Après la contre-attaque, il est important de reprendre sa distance de sécurité.

Ni-dan Henka : Jason bloque mon Gyaku Zuki avec un Otoshi suivit d’un Uraken Ushi.

San-dan Henka : Je bloque le Uraken Ushi et contre Gyaku Tate Zuki.

Yo-dan Henka : Jason bloque avec Gedan Barai suivi d’un Uraken Ushi.

Go-dan Henka : Je bloque de nouveau et le finalise l’enchaînent avec 2 Gyaku Zuki tout en me déplaçant vers l’extérieur.

Merci à Jason : mon partenaire et ami.

Que penses-tu de ce type de travail ? Connaissais-tu ? Comment le ferais-tu évoluer ?

Et si tu penses que cet article peut intéresser un de tes amis, n’hésitent pas à lui envoyer le lien par email et de le partager sur les réseaux sociaux.

A bientôt et bons entraînements.

7 Comments

  1. Je connais cette méthode de travail en san-dan henka, le dernier contre en uraken kaiten waza pour la position ( méthode Yahara senseï ). J’aime comment vous l’avez travaillé. Au niveau des contres attaques difficiles de varier, vu qu’il faut une action réaction quasi simultanée. Pour ma part je suis CN 2ème Dan Shotokan. Préparation pour le 3 ème la saison prochaine.
    Merci pour votre travail et votre pédagogie.

    1. Bonjour Romuald et merci pour la lecture.
      Il est certes difficile de varier les contres sans perdre en réactivité. J’aime voir cet exercice comme un flot de techniques ininterrompu.
      A bientôt et bonne préparation pour le sandan.
      Lionel

        1. Désolé Romuald, je viens juste de voir ton commentaire.
          Le mieux est de m’envoyer un email pour que je puisse répondre à ta question plus précisément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins ma newsletter 100% arts martiaux !

Vérification humaine *

Salut les budokas

lionel froidure karate

Je suis Lionel Froidure, budoka, karatéka, arnisador, réalisateur de nombreux DVD d’arts martiaux, présentateur des documentaires En Terre Martiale et j’adore partager mes découvertes pour vous aider à progresser. Au-delà de la transmission, mon but est d’inspirer les pratiquants à s’entraîner et de vivre leurs rêves comme moi.

Articles récents

Stages avec Lionel

Ce site utilises des cookies pour s'assurer de vous proposer la meilleure expérience de mon site.