Trop vieux pour commencer le Karaté ? (les arts martiaux)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Tous les professeurs d’arts martiaux ont, un jour, entendu ces mots :

Je suis trop vieux pour commencer le karaté !

Il n’est jamais trop tard pour commencer, et l’on n’est jamais trop âgé pour arrêter. À Okinawa, j’ai eu l’occasion de m’entraîner avec de nombreux Sempai (aînés) et Sensei de plus de 70 ans. Ils ne sont pas des exceptions et n’ont pas de « pouvoir magique » 😉 ou un corps plus résistant que le commun des mortels.

Sensei Kiyuna et Lionel Froidure à Okinawa
Sensei Kiyuna : 78 ans – Okinawa 2009

Il n’est jamais trop tard pour commencer.

Mon père a reçu un jour un jeune retraité dans son dojo qui a toujours voulu faire du karaté, toute sa vie, mais n’a jamais eu le temps de réaliser son rêve jusqu’à ce qu’il devienne retraité. Mon père à bien sûr accepter cette personne et à travers ces premiers cours, il a découvert un homme cherchant non seulement à repousser ses limites, mais surtout à se faire plaisir en pratiquant, se qui est à mon sens la clé de l’épanouissement. Après des années de pratique, il a été reçu à la ceinture noire avec les félicitations du jury.

Génial, non ?

Mais son aventure n’était pas terminée. Il a continué pendant de nombreuses années jusqu’à ce que des problèmes de santé (non liés à la pratique) ne l’obligent à s’arrêter. Malgré son arrêt, il a été ravis de passer plus d’une décennie sur les tatamis pour apprendre le karaté et le dépassement de soi. Son seul regret a été de ne pas avoir eu la « chance » de commencer plus tôt. Il n’est jamais trop tard pour commencer les arts martiaux. Il suffit de choisir l’art martial qui correspondra à son état de santé, physique et mental. Sans oublier de choisir un sensei qui prendra en compte le facteur « âge » dans son enseignement. trop vieux pour faire du karaté ?

Tu penses que tu es trop vieux ?

Probablement, tu ne seras pas dans la capacité de faire des mouvements de fou comme le coup de pied sauté retourné Ushiro Ura Tobi Geri. Et alors ? Ce n’est pas que cela le karaté ! Tu ne pourras pas sauter à 1 mètre de haut lors du saut de Unsu… Et alors, c’est pas cela qui compte, c’est le principe dans le saut, son bunkai. Certes tu aurais pu commencer il y a 30 ans et faire tous ces mouvements, mais cela ne doit pas t’empêcher de commencer aujourd’hui. La science à démontrer que la plasticité du cerveau peut être modelée toute la vie. Notre cerveau à la capacité d’emmagasiner des informations et de pouvoir les restituer à la demande. Plus on entraîne la plasticité de notre cerveau plus celle-ci s’amplifie et s’affine. Donc peux importe si tu as 50/70 ans ou plus, tu n’es pas trop vieux pour commencer à t’entraîner. Tu ne peux pas changer le passé, par contre tu peux modeler ton futur.

vieux sensei karate okinawa

Trop vieux pour continuer à t’entraîner ?

Et tu n’es pas trop vieux pour continuer à pratiquer et à prendre du plaisir sur le tatami si ton corps te le permet. Lors du Imagin’ Arts Masterclass, il y avait un sempai dans les rangs, en keiko-gi, prêt à apprendre encore et toujours. Du haut de ses 75 ans, Edmond Ragot a donné une véritable leçon martiale à tous les stagiaires.

忍耐 NINTAI !!! Persévérance

Le karaté et les arts martiaux vont bien au-delà de la technique et de l’âge, c’est une école de la vie.

Le Karaté à 75 ans avec Edmond Ragot
Edmond Ragot : 75 ans

Alors penses-tu qu’il y a vraiment un âge pour commencer et pour s’arrêter à pratiquer le karaté ?

49 Comments

  1. Mon papa a commencé le karaté à 55 ans et a eu sa ceinture noire à 60 ans , et j’ai eu l’honneur de porter sa ceinture par la suite !!

  2. Lol,ma femme me sortait la même bêtise à 35 ans aujourd’hui 40 ans,ceinture noire,daf et prof pour les babys et les enfants du club….comme quoi …

  3. Perso je pratique l’aïkido a 53 ans et je me régale, Îl Ya 2 ans en arrière j’ai pratiqué le nippon Kempo mais je dois avouer que c’était trop physique pour moi, je me faisais plus de mal que de bien……entre les courbatures et les coups……plus les protections qui ns empêchent de respirer dans les combats, non merci je laisse ça aux jeunes……marque avec du recul je me suis rendu compte que je n’étais pas tombé sur les bons enseignants

    1. Bonsoir Sarem et merci pour le partage.
      Effectivement le plus important est de trouver la discipline et l’enseignant qui correspondra à notre recherche. C’est le duo gagnant.

  4. Je fais passé aux parents, c’est qu’il faut suivre les petits enfants dans les promenades cévennolles maintenant. Allez Zou les grand’pa et grand’ma, retournez donc au dojo 😉

  5. J’ai obtenu la noire à 64 ans, spécialité self défense (AITO) et je ne crois pas que ce soit terminé.

  6. Au sein du dojo ou je m’entraîne, nous avons un ceinture noir qui a commencer le karaté à 55 ans, donc …

  7. Souffrant de douleurs au dos pendant des années, j’ai pratiqué le TaiChi pendant 25 ans dans la mesure du possible car cela me permettait d’entretenir une certaine mobilité. Mon dos ayant guérit à 48 ans, un ami m’a attiré vers l’Aikido Mochizuki et j’ai commencé à 49 ans. J’ai 54 ans ans maintenant et suis en meilleure santé qu’à 25 ans. Mon cholestérol à chuté de 50% dans les premiers six mois de pratique. Il y a moins de blessures dans un bon dojo que dans bien d’autres sports car la pratique des arts martiaux, bien dirigée, réduit au minimum les risques de blessures et augmente la résilience du corps. C’est en quelque sorte une manière de se bâtir une santé à long terme d’une part et un plaisir renouvelé de voir sa famille étendue à chaque visite au dojo! Mais en commentaire à l’article il est important tout d’abord de pratiquer avec assiduité et d’y mettre son coeur. De ne pas se diminuer soi-même en voyant un jeune de 17 ans plier comme un roseau! Il n’y a rien à prouver. C’est un ouvrage de patience que de laisser faire l’effort et le temps cultiver un pur bonheur! Il n’y a pas d’instrument pour mesurer cela! Je ne pense pas qu’on puisse être trop vieux ni trop heureux. C’est dans la tête!

  8. J’ai connu une homme qui n’avait jamais fait d’arts martiaux….jamais de sport…
    Il voyait ses amis au bar et buvait 2 ou 3 ricards par jour….un bon vivant…épicurien….peut être un peu trop…
    Une rupture….et tout bascule…
    Il aurait pu sombrer et a commencé le Tai jitsu…à 48 ans !!!!!!!!
    Il est aujourd’hui ceinture noire 3ième dan et est un professeur respecté….il a 66 ans
    Un de ses élève passe son premier dan à 56 ans… et a commencé à 50 ans…..

  9. J’ai 62 ans et à chaque cours j’ai la sensation de débuter que ce soit en karaté ou en tai chi chuan….On peut commencer n’importe quelle discipline si le pédagogue sait adapter son art, que ce soit à des personnes âgées ou à des personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap…

  10. Début à 26 ou 27 ans sans avoir fait de sport avant mis à part du ping pong 😉 … Jamais lâché depuis…

  11. 39 ans jamais fait de sport de ma vie avant et j ai eu ma corde d’élève gradé (instructeur stagiaire) en Capoeira l année dernière j ai commencé à 30 ans pas été toujours evident au départ (et ca l est pas toujours aujourd’hui lol ) mais on s accroche malgré les difficultés le niveau sera peut être pas forcément aussi grand que les jeunes qui ont commencés avant moi mais je garde toujours la confiance et le respect de mes compatriotes et du mestre avec qui je pratique et j ai toujours pas envie de lacher

  12. Valable aussi pour les féminines !!! 😉
    Pas sportive du tout, j’ai débuté à 40 ans (pour accompagner mon fils de 7 ans à l’époque ), CN à 44, DAF à 45 … une vilaine blessure retarde mon 2ème Dan mais je ne lâche rien. ..! Il sera pour cette année j’espère mais peu importe le grade, seul le plaisir compte (intarissable !!) .. 😉😊

  13. Non bien au contraire je pratique le kendo c’est demeuré une passion je ne vous dirai pas mon âge allez y!!

  14. J’ai 60 ans je pratisue le Kyokushinkai depuis près de 20 ans j’ai passé mon shodan Iko et Nidan ffkda je souhaite ouvrir une section seniors au club Dragon de saint pancrace à Nice

  15. Très bien de faire un article sur les anciens. J’ai personnellement une section de 40 personnes de 55 à 77 ans (dont 12 femmes). C’est la 2ème saison pour eux. Public exemplaire, travailleurs, volontaires, assidus, bref que des qualités. Ils sont un exemple pour tous.

  16. J ai commencé le karaté à 40 et l année dernière à 48 ans j ai commencé l Aïkido, je continue le karaté allez hop hop on se motive

  17. J’en ai connu une qui m’a sortit ça il y a 5 ans….et maintenant à 40 ans ,elle est ceinture noire,prof de karaté et s’occupe des sections enfants de son club

  18. C’est vrai, j’ai commencé le karaté à 51ans, ceinture noire à 55ans, DAF un an après et prof depuis 3 ans de body karaté! !! Donc tout est possible à n’importe quel âge! !!

  19. 64 ans et professeur de karaté depuis plus de 20 ans, j’enseigne à des seniors dont certains n’ont jamais fait de sport. Non on est jamais trop âgé pour commencer ni pour arrêter.

  20. Tous les profs d’arts martiaux, non. Tous les profs de Karaté, peut-être. Tous les profs d’arts japonais utilisent sempai et Seinsei, aussi.

  21. Cet été à  Casteljaloux, lors d’un stage avec Fischer Sensei¯, j’ai fait la connaissance d’une dame, parisienne, qui pratiquait très correctement…Quand elle m’a révélé son âge, je suis tombé en admiration en espèrant pratiquer encore au sien….79 ans !!! Avec une jeunesse d’esprit incroyable car très positive. Respects..
    De plus elle prenait soin de son époux, 80 ans, qui assistait aux cours, assis en touche, car il était semi-aveugle…Bravo la dame, pratiquante d’un art martial et parfaite épouse, admirable !

  22. Pour aller loin ne faut-il pas ménager sa monture…donc tout est possible si on respecte son corps…et qu’on l’écoute..(pas de travail des hanches pendant une demi-heure par exemple…)

  23. merci pour cet article et tous les autres.
    Merci infiniment. Ce que vous développez dans vos écrits et vos vidéos me fait du bien, énormément.
    Merci……..

  24. ça fait 47ans que je pratique le karaté Shotokan, j’ai 76 ans (6 dan) et très bientôt 77, j’ai ma propre
    école et j’enseigne ( avec d’autre profs que j’ai formé) 4 jours par semaine.
    Pour tous n’ayez pas peur de commencer à n’importe quel âge, il suffit d’adapter les cours pour chacun.
    Vive les arts martiaux, ça aide à rester jeune

  25. J’ai commencé le karaté à l’âge de 59 ans et cette année alors que je vais avoir 75 ans au mois de novembre , je suis gradé depuis la fin du mois de mai au grade de 4 ième dan Yodan en karaté Kempo . J’enseigne depuis plus de 13 ans et je continue à pratiquer et à à m’entrainer plus de 3 ares par semaine en plus de prendre des cours. J’ai comme objectif d’obtenir mon cinquième Dan pour mes 80 ans et de continuer tant et aussi longtemps que la santé va me le permettre, donc il n’y a pas d’âge il suffit de la volonté de le faire et de pratiquer et de ne rien prendre pour acquis .

    1. Bonjour Germain,
      Merci beaucoup pour ce partage d’expérience avec tous les lecteurs qui peuvent se poser cette question.
      Je vous souhaite une très belle continuation en tant qu’élèves et sensei.
      A bientôt
      Lionel

  26. Je pense qu’il n’y a pas de limite d’âge pour pratiquer a partir du moment où l’on connaît ses limites et que le professeur soit pedago. Comme le dit Lionel, on ne peut pas demander a une personne de 50 ans les mêmes performances qu’à un jeune de 20 ans.
    Le principal arrivé a un âge est de se faire plaisir……

  27. Moi qui commencai a paniqué car je vais commencé le wing chun a 27ans.
    J’allais presque abandonner mon idée a cause de mon âge..
    Cette page m’a rassuré!
    Merci!

    1. Bonjour Antho,
      Et que non, à 27 ans il n’est absolument pas trop tard pour commencer le Wing Chun. Tu es dans a fleur de l’âge 🙂
      Belle continuation et merci pour la lecture.
      A bientôt
      Lionel

  28. j,ai commencer a l,age de 43 ans et j,aurais aimer commencer jeune; mais il y avait pas de karate dans la region; aujourd,hui j,ai 66 ans et je suis revenu apres 10 ans de pause et je regrette d,avoir pris cet pause.

    1. Il ne faut pas regretter Bertin, peut être qu’il y a 10 ans, vous n’auriez pas accroché.
      Je vous conseille de vivre votre pratique aujourd’hui sans pensez que cette passion aurait pu commencer plus tôt. Le principal étant, pour moi, de la pratiquer aujourd’hui.
      A bientôt et bonne pratique.
      Lionel

  29. Vu les commentaires, ça me conforte dans la reprise du karaté que j’ai pratiqué pendant 3ans,j’ai 52ans et motivé comme jamais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins ma newsletter 100% arts martiaux !

Vérification humaine *

Salut les budokas

lionel froidure karate

Je suis Lionel Froidure, budoka, karatéka, arnisador, réalisateur de nombreux DVD d’arts martiaux, présentateur des documentaires En Terre Martiale et j’adore partager mes découvertes pour vous aider à progresser. Au-delà de la transmission, mon but est d’inspirer les pratiquants à s’entraîner et de vivre leurs rêves comme moi.

Articles récents

Stages avec Lionel

Ce site utilises des cookies pour s'assurer de vous proposer la meilleure expérience de mon site.