OSS c’est quoi ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Aujourd’hui parlons un peu d’un mot très usité dans le monde du karaté : « OSS ».

Que veut dire OSS ?

Je vais tenter de répondre avec mes connaissances. Beaucoup de chose ont été écrites sur le sujet que se soit dans des livres ou des articles dans la presse et blog. Et non je ne vais pas vous parler du film OSS117 avec Jean Dujardin. Mais plutôt de ce mot très utilisé dans le monde du karaté et des arts martiaux japonais. Ce texte n’a pas pour vocation de donner « LA VERITE » mais de proposer quelques connaissances. Si à la fin de cet article vous avez quelque chose à rajouter, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Je tiens à remercier vivement toutes les personnes qui ont répondu présent pour m’aider à rédiger cet article en me donnant leur avis sur la signification de se mot. Certain allant jusqu’à me fournir des documents écrits.
Un grand merci à (et j’espère n’oublier personne) : Ange – Philippe – Thomas – Anthony – Julius – Frédéric – Christophe – Christian – Francis – Pierre – Saïko – Naimou – Loïc – Claude – Yves – Jason – Sonia – Marcel – Frédéric

Définition de Oss et osu

Ce mot est prononcé et écrit de différentes manières. Beaucoup l’écrivent « Osu » ou « Oss« , certains le prononcent « Ous » ou « Oss ». Ils sont tous correct d’après mes recherches et d’après divers sensei.

Comme me l’a fait remarqué Frédéric dans son email, il est vrai que peu d’élèves ont reçu une explication concernant cette expression, ce mot si populaire dans certains dojos et banni dans d’autres. Une explication permet à l’élève de comprendre si oui ou non il doit le dire et surtout comprendre sa signification. Je n’ai pas la prétention de vous enseigner sa signification totale mais au moins d’essayer de vous en donner un bon aperçu.

Kanji de OSS

Le O de « Oss » s’écrit et veut dire de « pousser » ou « éliminer ». La partie en « ss » ou « su » est écrite en japonais avec le kanji qui veut dire « endurer » ou « persévérer ». Mais au-delà, ces 2 kanjis réunis 押忍 symbolisent l’aptitude de supprimer ses propres émotions et d’endurer un entraînement dur (dur labeur). Ce mot « Oss » est souvent utilisé dans le monde des arts martiaux, des budos japonais comme le karaté, judo et kendo. Mais il faut aussi savoir qu’il est aussi très utilisé par les athlètes dans des sports qui sont considérés comme virils, un peu macho comme le baseball, football, etc. Il est très usité par les athlètes mâles japonais. Parce que « osu » peut aussi être écrit avec le caractère 牡 qui veut dire « mâle ». C’est peut être une des raisons que les femmes japonaises ont du mal à dire « Osu ». Donc dans beaucoup de dojos au Japon il est permit et recommander de ne pas utiliser OSU mais d’utiliser un oui ou non en répondant à son sensei ou collègue. Comme le Karaté et le Judo sont devenu très populaire en dehors du Japon, le mot OSU en à fait de même, mais la partie culturelle de ce mot très « macho » à cependant pas été vraiment propagé et c’est pour cela que de nombreuses pratiquantes occidentales l’utilisent.

Oss, 押忍 symbolisent l’aptitude de supprimer ses propres émotions et d’endurer un entraînement dur.

Ce mot et très utilisé de nos jours et depuis quelques décennies dans le monde mafieux, des Yakusa, de la racaille humaine japonaise. Ce mot inspire donc une connotation très péjorative dans le milieu urbain voulant dire « Hey mec ! ».

Ensuite je tiens quand même a mettre en avant la version du Karaté Kyokushin. Ses membres utilisent Oss sans cesse. Ce mot à une toute autre connotation

Théories historiques sur OSU

En regardant un peu dans l’histoire, l’origine de ce mot n’est pas précis et il existe quelques théories, en voici 2.
La première théorie concernant ce mot OSS est qu’il aurait était inventé au milieu de 20ème siècle dans la Marine Impériale du Japon pour nourrir les marins de l’esprit des samouraïs. Cela se serait produit comme ceci : Les japonais pour dire « bonjour » disent Ohayo gozai masu. Comme les marins doivent faire les choses bien et surtout rapidement, ils auraient fait un raccourci avec le O de Ohayo et SU de masu : constituant au final OSU. Même si les salutations dans l’après-midi et soirée sont différentes, le mot OSU se propagea pour répondre à tout type de question et formatant la réponse type du marin.
Une autre théorie dit que ce mot aurait été inventé par le clan des Samourai de Saga ( 佐賀 藩 dans l’île Kyushu). Le célèbre auteur de l’Hagakure (葉隠), Yamamoto Tsunetomo (山本常朝 1659 – 1719) est né dans le clan Saga et le code BUSHIDO était omniprésent. Il est supposé que les jeunes samouraïs de clan Saga au cour du 18/19ème siècle utilisaient Osu pour les salutations matinales.

Le livre Hagakure était considéré par beaucoup de samouraï comme le guide spirituel du vrai bushido. Si vous ne connaissez pas ce fameux livre, n’hésitez pas à vous le procurer.

Oss et le Karaté Kyokushin

Il est impossible de parler de Osu sans parler du Karaté Kyokushin créé par Masutatsu Ōyama sensei. Cet homme à créé un karaté maintenant mondialement connu qui soumet ses pratiquants à un entraînement « viril ». Ce mot permet de transmettre une idée de persévérance, d’endurer le travail. OSU exprime l’Ultime que le Karaté Kyokushin propose. Il renvoie à tout un mode de vie. Tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du Dojo, les Karatékas Kyokushin se saluent en prononçant le mot OSU, signe de respect, de reconnaissance et de patience. Car dans le kyokushin il faut endurer les coups et pour cela il faut s’entraîner régulièrement : Patience. Connaissance de son propre niveau, de notre partenaire et de notre professeur et c’est pour cela que le pratiquant est reconnaissant d’avoir un partenaire et sensei qui le pousse et qui l’aide à franchir ses obstacles. Quand ils entrent dans un Dojo, ils saluent et disent OSU. Cela veut dire qu’ils respectent le Dojo et le temps qu’ils y passent à s’entraîner à l’intérieur. Ce sentiment de respect se traduit par OSU. Pendant l’entraînement, qui sont dur, les élèves et professeurs disent Osu, pour remercier votre partenaire et professeur.

Ce mot sert donc dans de multiples occasions et représente des valeurs fondamentales que tout pratiquant (je devrais écrire être humain) devrait avoir. Le fait de le dire permet de les rappeler aux pratiquants. Mais pour qu’ils le comprennent il faut qu’on leur enseigne.

Répondre oui et non avec Oss ?

Pour le comprendre il faut que vous compreniez la culture du bushido et des arts martiaux japonais. L’épine dorsale du Bushido est la totale obédience. Lisez Hagakure et vous aurez une meilleure compréhension.

Ici en occident quand le sensei dit « saute » l’élève peut demander « pourquoi » ou dire « non » tout simplement. Bien sur, quelqu’uns peuvent demander « pourquoi » ou « On est à quelle hauteur ? ». Dans un dojo japonais, tout les élèves, sans exception auraient dis « OSU » puis auraient sauté. Donc pas besoin de « non » dans un dojo au Japon. Je pense que beaucoup d’élèves occidentaux considéreraient cela comme stupide ou que c’est du lavage de cerveau. L’important n’est pas de savoir si on approuve ou pas, mais de comprendre la signification de ce mot.

J’espère que maintenant vous avez une meilleure vue de ce mot « Oss », et surtout de sa signification. Comme cela vous serez exactement à quoi vous vous engagez à dire Osu ou Oss.

Pour terminer, moi je le prononce que très rarement et que dans certain dojo. Pas souvent car moins je le dis et plus il a une connotation de respect, de signe d’obédience. Que dans certain dojo car ma liberté de le prononcer ou pas ne peut pas aller au-delà des règles du dojo où je m’entraîne, cela s’appelle respect.

A bientôt et surtout : bon entraînement !

Lionel

Bibiographie :
Hagakure de Yamamoto Tsunetomo – Budo Editions
Encyclopédie des arts martiaux -Budo Editions

Si vous désirez être au courant de mes derniers articles je vous conseille vivement de vous inscrire à ma newsletter. 

Retrouve mes programmes d’entraînement KARATE à télécharger en format HD MP4

D'autres articles / vidéos

42 Comments

    1. Oh oui un film culte et un passage o combien culte : le cours de karaté 🙂 Merci pour ce petit rappel Nicolas.

      « Tu précipite pas le mouvement, tu le laisses bien venir de l’intérieur, cela doit venir de très loin, c’est japonais. »

      « Je vais te perforer le thorax !!! »

  1. Mon prof d’arts martiaux est japonais, il considère le « Oss » comme une grossièreté, du langage de voyou (comme tu l’expliques).
    Du coup, même dans d’autres dojos, je préfère m’abstenir.
    Pourquoi chercher à être plus japonais, que les japonais ?
    Merci pour ta large recherche.

    1. Pour beaucoups de japonais « pure laine » , Masutatsu Oyama c’est battu pour crée une réputation mais il n’est seulement qu’un Koréen. Il a le respect d’avoir crée le Kyokushin et il l’a défendu en cent combats mais il ne cera jamais japonais.

  2. Bonjour,
    dans notre pratique traditionnelle en Takeda ryu nous pratiquons le regisaho (éthique) notre échange respectueux est en japonais et se dit Onegaishimasu : traduit difficilement par « s’il vous plait » (littéralement merci de me donner) Osu n’est pas utilisé (trop vulgaire) Mais c’est aussi une autre explication non ?

    Arigato gozaimashita (vraiment très traditionnel)

    1. Merci Keruno pour se partage s’information.
      Onegai shimasu est très utilisé dans le monde du budo comme tu le dis pour « demander » en début de cours. C’est une explication parmi tant d’autres et à mon avis personne n’a la bonne. Juste la bonne réponse à sa propre école.
      A bientôt

      Lionel

  3. Un bon blog, je suis tombé ici par hasard (même patronyme), mais ça me donne vraiment envie de pratiquer un peu le Karaté :). Ça à l’air d’être aussi intéressant culturellement parlant que physiquement.

    Bravo pour ce blog et bonne continuation.

  4. Vous mettez que cela peut s’ecrire oss ou osu. Avec le peu que je connaisse, on ecrit desu en romaji et non dess, avec une prononciation d’un u plus ou moins present. Comme dans kiritsu, le u n’est pas vraiment prononcé. Apres c’est plus une maniere de transcrire du kanji au romaji. Comme karate et karaté. Un mot étranger ne prend normalement pas d’accent en français, et le e en japonais se prononce é. A voir mais personnellement je prefere l’ecrir osu. Merci de la recherche

  5. J’ai débuté la pratique du karaté dans un petit dojo d’un village en Kabylie (Algérie) il y a maintenant 17 ans. Aujourd’hui à Paris, je continue à dire : « Oss » et à incliner la tête comme on me l’a appris quand j’étais enfant, devant mon Sensei lorsqu’il me parle (pour lui dire « oui » et lui montrer toute l’importance que j’accorde à ses paroles) ou tout simplement pour saluer mon partenaire et/ou adversaire.
    Je me permets une petite remarque au sujet de ceux qui peuvent répondre « non » à leur Sensei : je trouve cela absurde, car pour moi mettre les pieds dans un dojo signifie avant tout respecter le maître des lieux et lui faire confiance.
    Je découvre le blog, merci pour votre contribution.

    1. Bonsoir Yuva,

      Désolé pour le retard très tardif de ma réponse. Je te remercie pour ton commentaire et d’avoir partagé ta vision. Moi aussi je trouve absurde de dire « non » à son sensei et au sensei en général. A mon avis, si l’on met un pied sur le tatamis, on doit suivre les instructions de notre aîné (le sensei, celui qui est né avant, celui qui transmet). Et si son ego est trop imposant pour suivre les conseils, il ferait mieux de quitter les tatamis.

      A bientôt

      Lionel

  6. ça exprime le respect,la consideration a son sensei,superieur,ou son partenaire.ça signifie:endurer,bonjour,merci,perseverer…toute considération

  7. Mot totalement proscrit dans la plupart des dojo d’Okinawa, trop de
    connotation avec la marine impériale japonaise coupable de nombreux
    crimes et tueries dans la population civile de l’île pendant la seconde
    Guerre Mondiale.

  8. Etant aussi pratiquant de jjb, ce terme est usité dans beaucoup d’académies. Merci pour ces précisions, ainsi que les précisions historiques.

  9. Merci Lionel pour cette explication fort intéressante et enrichissante, comme à chaque fois d’ailleurs.. C’est toujours un réel plaisir que de vous lire car cela nous emmène toujours au coeur du bushido. N’ayant jamais eu d’explication claire depuis que je pratique, je l’ai toujours employé comme une marque de respect envers mon professeur.
    En espérant un jour vous rencontrer dans notre dojo !!
    oss…

    1. Bonjour Jean-Michel,

      Merci pour la lecture et content que ce modeste article est pu t’aider à mieux comprendre le sens de OSS.
      Se serai avec grand plaisir de venir un jour échanger avec vous dans votre dojo.

      A bientôt
      Lionel

  10. OSS ! Tout son intérêt et sa » substance » est contenu ds l’expiration Ki va de paire avec . PhL

  11. Grand merci Lionel, pour ma part, pratiquant de l’école Shotokan, je l’utilise aussi dans mon dojo, pour le salut à l’entrée, et comme signé de respect entre élèves et professeur.
    Mais je ne savais pas exactement la signification.
    Merci.

  12. Merci pour cet eclairage Lionel. Ayant commencé en shitoryu avec un prof japonais, je n avais jamais utilisé ce mot, puis, encore moins dans des clubs en shotokan orienté compétition avec instructeurs français. maintenant en kyokushin, on utilise constament Oss. En complement a ton explication je note aussi qu il est utilisé non seulement en terme de salut de courtoisie/remerciement/salutation/respect mais aussi sous forme de validation de la part des eleves de l instruction donnee par l instructeur. Quand ce dernier donne une instruction à 20 50 ou 100 élèves, le Oss de chaque participant renvoi a l instructeur le fait qu il a entendu la consigne et sa motivation, un peu comme a l armee quand on donne des instructions a un peloton… question de bonne organisation et de structure :-))

  13. Salut,

    Il n’y a pas longtemps je suis allez m’entrainer dans un Dojo Kyokushin.
    C’est vrai que ce jour-là j’ai entendu plus de Oss que toute l’année dans mon Dojo Shotokan.
    Mais une chose est sure, à chaque fois que le sensei le disait ou que des élèves le disaient il n’y avait aucun doute sur le respect et la sincérité qui s’en dégageait.
    Moi aussi ce jour-là j’ai dit Oss un nombre incalculable de fois, pour exprimer des choses comme :
    « oui, j’ai compris »
    « merci de m’enseigner »
    « oui, je vais faire de mon mieux »
    « merci de m’avoir respecté »

    Il y a les mots et leurs différentes significations historiques ou contextuelles. Mais il y a aussi l’usage qu’on fait des mots qui peut venir, à la longue, créer un nouveau contexte venant s’ajouter aux autres déjà existants.

    @bientôt
    Karim

  14. Bonjour Lionel,

    Merci beaucoup pour cette explication détaillée ! (mon commentaire arrive bien après la publication de l’article, mais je découvre tout juste le site et son contenu foisonnant).
    Je pense qu’il est important de connaitre l’origine des termes que nous employons, et plus encore lorsqu’il ne s’agit pas de notre langue maternelle. Connaitre l’étymologie d’un mot, c’est aussi découvrir toute la culture derrière lui, alors merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins ma newsletter 100% arts martiaux !

Vérification humaine *

Salut les budokas

lionel froidure karate

Je suis Lionel Froidure, budoka, karatéka, arnisador, réalisateur de nombreux DVD d’arts martiaux, présentateur des documentaires En Terre Martiale et j’adore partager mes découvertes pour vous aider à progresser. Au-delà de la transmission, mon but est d’inspirer les pratiquants à s’entraîner et de vivre leurs rêves comme moi.

Articles récents

Stages avec Lionel

Tu veux progresser ?

REJOINS mon club vidéo privé

Ce site utilises des cookies pour s'assurer de vous proposer la meilleure expérience de mon site.