Quel est le contenu de mon sac de karaté (arts martiaux) ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Un sujet plutôt anodin à première vue mais vous allez être surpris par le contenu de mon sac de karaté.
Bien sur c’est valable pour tous les autres arts martiaux avec des petites différences.

#1 La tenue

C’est évident ! Il faut une tenue propre, le karate-gi ou keiko-gi dans votre sac.
Saviez-vous que l’oubli récurrent de la tenue et l’un des premiers signes de démotivation ?

#2 Zori

Des claquettes japonaises ou des chaussures. Pour passer du vestiaire au tatami.
Beaucoup trop de gens se promènent pieds nues et ramènent des saletés sur le tatami. Ensuite on s’y allongent pour s’étirer, s’échauffer voir travailler le Ne-Waza.

Merci de mettre dans votre sac une paire de Zori ou des Flip-Flop.

Zori traditionnelle Fuji
© Photo Fuji Mae

 

#3 Ses protections

Vous devriez toujours avoir des protections dans votre sac. Gants, protège dents, pieds, tibias… non pas pour frapper plus fort mais pour éviter de blesser votre partenaire. Je le dis et écris souvent, on travaille avec son partenaire et non contre, 50% pour soi et 50% pour lui.

« Entraide et prospérité mutuelle » : cela vous dit quelque chose ?

#5 Kit médical

Non pas le kit de sutures !  Prévoyez plutôt : des bandages de contention (style élastoplaste), Arnica (pomme et en granules homéopathiques), Baume du tigre, scotch médical, bombe de froid, crème chauffante et ou de massage, des pansements de diverses tailles et des antalgiques (paracétamol ou ibuprofène) et bien sur vos traitements personnels en cas de problèmes particuliers.

pommade baume du tigre

#6 Nutrition

Pour contrer une possible hypoglycémie, pensez à avoir à votre disposition une barre de céréales des fruits secs ou du sucre.

De l’eau à température ambiante. De préférence dans une gourde avec un bec verseur thermoplastique. cela permet de ne pas boire trop rapidement dans un laps de temps très court. Il faut s’hydrater lentement, par petites gorgées.

L’eau, et des repas équilibrés, combleront vos pertes si vous vous entraînez moins de 3h par jours. Prenez des boissons isotoniques (énergétiques) votre entraînement est plus intensif.

Jamais de boissons énergisantes et pas de café avant les entraînements.

#7 Hygiène

Une serviette de bain, du gel douche (savon) et du shampoing. Rien de mieux que de prendre une bonne douche chaude après un bon cours.
Vous pouvez aussi prévoir des claquettes pour aller sous la douche quand celle-ci est douteuses (c’est souvent le cas dans les vestiaires municipaux)

#8 Spécial Stage

Si vous partez en stage, n’oubliez de prendre avec vous votre licence et votre passeport sportif. On ne sait jamais. Personnellement, c’est tout le temps dans mon sac.

licence karate
© photo FFKarate

#9 Spécial Prof

Toujours avoir avec soi des autorisations parentales vierges. Il y en a toujours des parents de mineurs qui oublient…

Un carnet et un stylo pour déposer vos pensées martiales du jour, vos compte rendus, vos conseils à donner, vos points à travailler, vos bunkais

Je recommande ce carnet à tous mes élèves.

#10 Psycho

Pour s’entraîner dans les meilleurs conditions, il est essentiel de ne pas oublier ces mots-clés qui doivent faire partie de vos « baggages ».

Liste NON exhaustive et PAS par ordre d’importance.

  • code moral du karaté ffkdaMotivation
  • Honneur
  • Humilité
  • Respect
  • Modestie
  • Amitié
  • Courage
  • Fidélité
  • Droiture
  • Sincérité
  • Contrôle de soi
  • Politesse
  • Humilité (laissez l’égo dans le sac et au vestiaire)

N’oubliez pas le code moral qui est normalement affiché dans votre dojo.

Le connaître c’est une chose, se l’appliquer en est une autre.

Alors, tu en penses quoi de mon sac de karaté ? Et le tien, il contient quoi ?

A bientôt sur les tatamis d’ici ou d’ailleurs.

Lionel

17 Comments

  1. kimono (karategi) coquille x2, proteges tibia, ceinture, mitaines et gants (karaté et full), bande type boxe, t-shirts, bouteille d’eau, barres chocolat, « chausson », dentier serviette, passeports !!!

  2. A la question tu en penses quoi de mon sac de karaté ! Ma réponse est : « Je pense avoir le même « .
    C’était bien de le rappeler ! Merci Lionel 😉

  3. Lionel Froidure possible que vous postiez sur ma page CP BUDOK pour tout vos conseils car je serais ravi de vous avoir merci oss

  4. Oui encore merci pour ce super article! Heureusement que tu es là! Si je peux me permettre j’ai fait de la pharmacologie il y a quelques mois, et si je peux approuver le paracétamol dans une certaine posologie, moi je déconseillerais vraiment l’usage d’ibuprofène et autres AINS ( les anti inflammatoires non stéroïdiens). En effet les AINS ne sont pas que de simples antalgiques mais inhibent indirectement la prostaglandine. Pour faire simple: il s’ensuit une baisse de la température corporelle, et une vasoconstriction donc c’est contre-productif à l’entraînement voire potentiellement dangereux. Ensuite, ça fluidifie le sang, et ralentit les mécanismes de cicatrisation, alors en cas de blessure pendant un entraînement vous encouriez un risque de complications… Ah et je vous ai dit qu’ils pouvaient donner des vertiges?… Bref je ne suis pas chaud pour ce ce type de médoc quand on sait comment ils agissent 🙂 voilou

  5. Et en plus… mes bâtons ( bien qu’au karaté on s’en sert pas à mon grand désespoir), ma serviette mon gel douche, mon shampoing ( allô), ma bouteille d’eau… il pèse une tonne 😉

  6. perso: mon gi, gants, coquille, bandage de mains type boxe, proteges tibias, protege dents, serviette, t-shirt, mitaines (3 paires differentes!), « chaussons » !

  7. deux gi , des ceintures , gants karate et grapling , trousse pharmacie , coquille protège dans , passeports , document du club .

  8. après le cours un karaté-gi trempé et une bouteille d’eau à 1/2 voir totalement vide, une serviette mouillée et un gel douche 🙂

  9. Karatégi, Zori, ceinture, des Tambô et 2 Tonfa et ravitaillement pour tenir plusieurs cours (eau et milka !!! )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins ma newsletter 100% arts martiaux !

Vérification humaine *

Salut les budokas

lionel froidure karate

Je suis Lionel Froidure, budoka, karatéka, arnisador, réalisateur de nombreux DVD d’arts martiaux, présentateur des documentaires En Terre Martiale et j’adore partager mes découvertes pour vous aider à progresser. Au-delà de la transmission, mon but est d’inspirer les pratiquants à s’entraîner et de vivre leurs rêves comme moi.

Articles récents

Stages avec Lionel

Ce site utilises des cookies pour s'assurer de vous proposer la meilleure expérience de mon site.