Rejoins mon Club Vidéo KARATE

Mushin : l’esprit vide

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest

Le principe Mushin, esprit vide, est omniprésent dans la pratique des arts martiaux, qu’ils soient japonais, chinois, philippins…

Définition de Mushin

Expression pour désigner une pensée sans attache, libre de l’ego et de ses affirmations. Il est l’opposé de Ushin, une pensée superficielle et fixée. La recherche de l’état de vacuité mentale (Mumen-Mushin) c’est à dire la libération de toute pensée, est au centre de la démarche du Zen-shu, et aussi de celle des arts martiaux traditionnels largement influencés par ce dernier lors de la période Tokugawa. Seul un esprit libre est instantanément réceptif à tout, mouvement ou intention de l’adversaire, ou vérité absolue enfin perceptible. Seule la suppression de toute forme de blocage mental rend le combattant apte à réagir dans l’instant à toute évolution dans une situation. (Encyclopédie des arts martiaux de l’extrême orient)

Mens sana in corpore sano : Un esprit sain dans un corps saint.

Cette expression, bien connue de tous les budokas et athlètes du monde, montre qu’il est important de prendre autant soin de son corps que de son esprit. Mais contrôler son esprit est une entreprise ardue. Tout pratiquant désirant devenir un budoka, combattant, expert de haut niveau, doit chercher l’état de Mushin.

Mushin-no-Kokoro : L’esprit de l’esprit vide.

L’origine de Mushin est liée à la pratique de Zazen, qui est effectuée dans une position immobile assis. Comme Mushin, il implique un apaisement de la pensée tout en restant totalement réceptif. Le Zazen est considéré comme un exercice mental ou une forme de méditation. Il représente « la pensée sans pensée », une dimension de la pensée dépourvue d’activité consciente. Un parfait état de Zazen doit permettre d’atteindre Satori, ou « pure liberté de pensée ». Il a été prouvé que cet état de conscience est très efficace pour le combat, et qu’à travers cet état, les guerriers de l’ancien Japon perfectionnaient la pratique de tous les arts martiaux.

Cet article est le premier d’une série consacrée à Mushin. J’ai invité divers experts dans divers arts martiaux à écrire sur le sujet. Vous comprendrez pourquoi il est si important de rechercher cet état de « non-pensée », « d’esprit libre », « d’esprit pur ».

mushin et zazen et za rei

Les articles recommandés par les lecteurs
Lionel Froidure

Lionel Froidure

Fondateur de Imagin' Arts - CN 6ème Dan Karaté - CN 5ème dan Arnis Kali - Professeur diplômé d’état DEJEPS - Instructeur Arnis Kali 3ème degré WADR - Enseignant au Blagnac Arts Martiaux - Ma citation : "Pour être un pratiquant il faut pratiquer. Alors pratiquons. » - J’adore partager mes connaissances pour vous permettre de progresser que ce soit au dojo, en stage et bien sur dans mon club vidéo privé.

4 Commentaires

  1. Difficile pour un occidental de comprendre ce concept d’esprit vide . Mais essentiel pour passer du Karate « sportif » en art martial….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ma newsletter 100% KARATE !

Vérification humaine *

Ce site utilises des cookies pour s'assurer de vous proposer la meilleure expérience de mon site.