Besoin de réviser et parfaire ton karaté ? De trouver de nouveaux éducatifs pour tes élèves ?
Rejoins MON CLUB VIDEO DE KARATE !!!

Attention à ne pas aller trop vite

Facebook
Twitter
Email
WhatsApp
Pinterest

Je vois tellement de gens pressés. C’est sans doute un phénomène de société. Mais sur le tatami et dans beaucoup, beaucoup de choses dans la vie, il faut commencer tranquillement sur de bonnes bases pour pouvoir un jour, peut-être, aller plus vite, plus fort. Mais cela ne sera jamais facile. Tu deviendras juste meilleur.

Découvre le club vidéo de KARATE pour progresser en dehors de ton dojo !

Commençons par les kyu, les débutant. Bien souvent quand on débute une nouvelle activité, on est à fond, on est enthousiaste, on va à tous les cours du lundi au samedi, on se dit que notre corps va s’adapter. C’est possible, mais surtout tu vas le mettre en sur-tension. Soit cela passe soit cela casse.

Il est important de mettre en place une routine, une habitude, Tsune en japonais. Il faut en moyenne 66 jours pour installer cette habitude/routine. Alors vas-y progressivement. Ne vise pas la fin de saison mais dans 10 ans, 20 ans, c’est une pratique de toute une vie. Le but ultime étant de pouvoir t’entraîner jusqu’à la fin de ta vie, tu auras fait attention à ton corps. C’est ce que j’espère le plus, être comme ces vieux sensei avec qui j’ai eu le plaisir de m’entraîner, d’apprendre.

Mieux vaut aller moins vite et plus loin que trop vite et pas loin. En tant qu’enseignant nous devons faire attention. Car l’arrêt des pratiquants entre la Toussaint et le premier de l’an est souvent dû à cette routine non installée ou trop rapide qui a causé une blessure.

Quand on a des années de karate, de tatami dans les pattes, on veut toujours aller plus vite que la musique. On voit un nouvel enchaînement ou technique, on essaye une fois lentement et hop on est à fond. Cela mets en péril plusieurs choses :

1 – la qualité de l’intégration de la technique

2 – de blesser son partenaire car on ne maîtrise pas cette technique à cette vitesse.

Prends le temps d’intégrer progressivement. Quand on a son permis de conduire, on n’est pas un pilote de formule 1 ou de rallye. Mais avec du travail on peut y arriver, peut-être.

J’étais en stage à Temple-sur-lot il y a quelques jours et l’après-midi, dans le temps perso, avec mon collègue on a bosser 2 techniques en 2h. Pour comprendre ses subtilités, trouver la distance juste, se mettre dans le rythme pour arriver à être fluide. Rien ne sert d’aller trop vite si c’est pourri.

Ne crains pas d’avancer doucement, crains seulement de te tromper de direction. Et quand tu seras sur la bonne voie, tu verras, cela accéléra naturellement.

Ciao et bon keiko.

Les articles recommandés par les lecteurs
Lionel Froidure

Lionel Froidure

Fondateur de Imagin' Arts - CN 6ème Dan Karaté - CN 5ème dan Arnis Kali - Professeur diplômé d’état DEJEPS - Instructeur Arnis Kali 3ème degré WADR - Enseignant au Blagnac Arts Martiaux - Ma citation : "Pour être un pratiquant il faut pratiquer. Alors pratiquons. » - J’adore partager mes connaissances pour vous permettre de progresser que ce soit au dojo, en stage et bien sur dans mon club vidéo privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ma newsletter 100% KARATE !

Vérification humaine *

lionel froidure karate

Je suis Lionel Froidure, budoka, karatéka, arnisador, réalisateur de nombreux DVD d’arts martiaux, présentateur des documentaires En Terre Martiale et j’adore partager mes découvertes pour vous aider à progresser. Au-delà de la transmission, mon but est d’inspirer les pratiquants à s’entraîner et de vivre leurs rêves comme moi.

Articles récents

Ce site utilises des cookies pour s'assurer de vous proposer la meilleure expérience de mon site.