Jours
Heures
Minutes
Secondes

Cours de karaté : besoins et contraintes des enfants

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

J’en parle régulièrement, tout comme Michel Kervadec dans ces DVD pédagogie karaté enfants, on ne peut pas donner aux enfants un cours comme à des adultes.

Un enfant n’est pas un mini-adulte.

Il faut tenir compte d’un certain nombre de paramètres : physiques, intellectuels, sociaux… mais aussi de ses besoins et contraintes.

6-9 ans à Blagnac

Besoins des enfants

L’enfant a des besoins fondamentaux et, il est impossible de ne pas en tenir compte dans son enseignement. En voici une liste non exhaustive.

  • Se sentir en confiance
  • Pouvoir progresser
  • Etre rassuré et encouragé par des feedback
  • Se socialiser
  • Besoins de repères, de rituels
  • Accepter la contrainte de l’entraînement en y trouvant une compensation personnelle
  • Prouver sa valeur (souvent au yeux des autres : parents, enfants et sensei)
  • Besoin d’imiter. D’où l’importance de la qualité de la démonstration
  • Besoin évidemment de se dépenser. Si c’est pour les garder assis sagement à leur transmettre de façon magistrale l’histoire des arts martiaux, je pense que tu peux revoir ta copie de cours.
Cours 10-13 ans à Blagnac

Les contraintes

L’enfant n’a pas forcement choisi d’être là

C’est souvent le choix des parents. La semaine dernière une maman vient me voir et me demande : « Combien de cours de karaté il y a par semaine« .

Je lui réponds : « 1 pour son âge« .

Puis elle me demande « combien en judo« .

Je réponds : « 2« .

Et là, elle regarde son fils et dit d’un ton autoritaire : « Tu feras du judo. »

L’enfant dit : « Mais maman, c’est du karaté que je veux faire« .

Je ne l’ai pas vu en cours de karaté mais au cours de judo 🙁

L’acceptation de ne pas être seul

Le besoin d’appartenir à un groupe se développe depuis le bas-âge. L’enseignant doit amener progressivement l’enfant à se prendre en charge et à travailler seul.

Etre mis de côté, est ressenti comme une punition : « Tu ne veux pas faire le travail. Tu vas dans là-bas et tu travailles tous seul. Tu ne fais plus parti du groupe« . En général, cela fonctionne super bien 🙂

La contrainte de la différence

L’enfant se compare à tous ceux qui l’entoure. Cela peut être source motrice de progrès mais aussi un frein. « Pourquoi moi j’y arrive pas et elle oui. Pourquoi il saute plus haut et pas moi. Pourquoi il fait le parcours plus vite que moi ?« 

Ces questions amènent l’enfant soit à agir pour rivaliser avec les autres ou bien, le plonge dans le chagrin. Dans ce cas présent, l’éducateur doit être là pour le rassurer et lui faire comprendre qu’il y arrivera dans un futur proche. Il/elle repartira s’entraîner avec le sourire.

Attention et concentration

Un enfant de 12 ans et un enfant de 8 ans n’ont pas le même temps de pleine concentration sur un exercice. Il est évident que l’on peut avoir le même sujet de cours, le QUOI enseigner. Mais on ne peut pas leur enseigner de la même façon « COMMENT enseigner« . Que l’on est un enseignement explicite, implicite, dirigé vers le sensei ou l’élève, il faut adapter son enseignement au public.

La fatigue

La fatigue est une contrainte souvent sous-estimé. On a tous connu cette situation : c’est vendredi soir, les enfants ont eu une semaine chargée, il fait en plus très chaud. Le mercredi ils étaient actif avec les grands-parents, etc. Tout cela amène une fatigue accumulée.

En tant qu’animateur de cours, on se doit de prêter attention à la fatigue des enfants. Faire en sorte d’adapter le cours. Non pas en faisant un cours de karaté « tout mou » mais de leur donner du temps pour récupérer et c’est surtout le cas avant les vacances où ils sont excités et fatigués. Faut garder en point de mire un enseignement dans la zone d’apprentissage.

Tous ces paramètres sont importants dans l’élaboration de nos cours. Il faut en tenir compte à l’arrivée de l’enfant, en cours d’année mais aussi au fils des années pour les aider à progresser, grandir et surtout s’épanouir. Et pour y arriver, il faut être un animateur, enseignant et éducateur.

Télécharge mes vidéos de KARATE ceinture par ceinture et Karaté Défense en format HD MP4

D'autres articles / vidéos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins ma newsletter 100% arts martiaux !

Vérification humaine *

lionel froidure karate

Je suis Lionel Froidure, budoka, karatéka, arnisador, réalisateur de nombreux DVD d’arts martiaux, présentateur des documentaires En Terre Martiale et j’adore partager mes découvertes pour vous aider à progresser. Au-delà de la transmission, mon but est d’inspirer les pratiquants à s’entraîner et de vivre leurs rêves comme moi.
Choisis ton cadeau !

Articles récents

Stages avec Lionel

Télécharge mon Mémoire du 6ème dan

Les notions indispensables dans les arts martiaux. 

Ton recevras un email avec un lien pour télécharger gratuitement mon mémoire au format PDF. Si par la suite, mes emails ne t’intéressent plus, tu peux te désinscrire en cliquant sur le lien en bas de chaque email. 

Ce site utilises des cookies pour s'assurer de vous proposer la meilleure expérience de mon site.