⚠️ BLACK FRIDAY grosse promo sur mon CLUB VIDEO KARATE jusqu’à lundi seulement.

Quel est le meilleur moment pour s’entraîner ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Samedi matin j’étais en stage d’Arnis et c’était excellent, j’avais la patate. Une sacrée forme. C’est ce qui m’a poussé à faire un petit article sur : « Quel est le meilleur moment pour s’entraîner ?« 

Bien sur nous ne pouvons pas toujours nous entraîner aux meilleurs horaires car notre emploi du temps ne nous le permet pas. Mais regardons ensemble les avantages de travailler dans la matinée et comment cela peut augmenter nos performances, augmenter la perte de graisse, et maximiser les résultats de votre entraînement.

Plus d’énergie lorsque l’on s’entraîne le matin ?

Commencer la journée en nous bottant les fesses est des plus bénéfiques. Augmentation de notre rythme cardiaque et du pompage d’oxygène (circulation de l’oxygéne…) à travers votre corps, notre métabolisme sera élevé pendant des heures après que notre séance d’entraînement soit terminée. Comparé avec la routine de se réveiller lentement, un peu léthargique et de construire son chemin jusqu’à se sentir éveillé. Tu connais ? S’entraîner le matin, il ne s’agit pas seulement de nos muscles et de notre cœur mais aussi, d’après des études Canadiennes, on a une meilleure concentration, mémoire et un niveau d’endurance plus élevé comparé à l’après-midi ou la soirée.

On s’est aperçu que les élèves avaient de meilleurs résultats aux tests s’ils avaient pratiqué une activité physique d’intensité moyenne (ex. : escalade, badminton, handball) ou très élevée (test navette de Léger-Lambert; donc effort maximal, jusqu’à épuisement) que s’ils n’avaient pas fait d’activité physique www.education.gouv.qc.ca

Régule l’appétit

Nous augmentons notre métabolisme en nous entraînant aux arts martiaux le matin, nous brulons plus de calories pendant le reste de la journée, mais saviez-vous que cela régule aussi votre appétit? Les hormones qui stimulent la faim dans notre corps sont supprimées au cours de l’exercice, et nous sommes plus susceptibles de manger seulement quand vient la faim. La collation d’avant entraînement alimente votre corps correctement pour la matinée. Et cela aide donc à avoir une meilleure hygiène alimentaire.

Éviter les interruptions

Une des raisons de s’entraîner le soir est le boulot, travailler plus le matin et début d’après-midi pour nous laisser du temps le soir. Mais cela peut aussi être un problème de non-entrainement du à la surcharge de travail au dernier moment ou de circulation dense. Donc levez vous et entraînez vous le matin. Plus de soucis d’embouteillage et vous pouvez  passer la soirée en famille.

Mieux dormir !

Le fait de s’entraîner le matin évite de  se coucher juste après le souper, le ventre plein sur la digestion, et d’avoir un taux d’adrénaline élevé (produit lors de l’entraînement). Donc on a un meilleur sommeil. Le sommeil est excellent pour nous aider à récupérer et à augmenter nos capacités physiques et mentales. Consulte mon article sur le sujet du sommeil.

Le fait de s’entraîner le matin et d’avoir eu ensuite une bonne journée remplie, puise dans le métabolisme et fatigue les muscles. Nous sommes donc plus fatigué et nous dormons mieux. Mais cela veux dire aussi que notre nuit sera réparatrice, nous serons frais comme un gardon le matin suivant et prêt pour une nouvelle séance d’entraînement. En cas voici aussi un article pour trouver facilement le sommeil.

Quel est le meilleur moment pour s’entraîner aux arts martiaux ?

De façon réaliste, oui s’entraîner le matin est l’idéal. Mais pour nous autres pratiquants d’arts martiaux ce n’est pas évident de trouver une salle ouverte avant de partir au boulot.

Donc mon conseil serait de garder une routine de 2-3 soirs d’entraînement en dojo et de vous entraîner le matin les autres jours. Gardez quand même une journée de repos pour que le corps reprenne des forces et exécute correctement ce que vous lui demandez. Mais quoi faire tout seul le matin ? On a tous dans notre pratique, une forme de base, que je compare souvent aux gammes de musique. En Karaté c’est le kihon, les bases. Essentiel pour nous aider à garder ou chercher une sensation.

Alors bottez-vous les fesses et entraînez-vous le matin et vous sentirez la différence. Faites moi confiance. Ne loupez pas votre séance matinale !

Vous êtes plutôt matin, après-midi ou soir ? N’hésitez pas à me laisser votre témoignage sur vos entraînements ou informations complémentaires qui pourraient enrichir cet article.

Lionel

Lionel Froidure

Lionel Froidure

Fondateur de Imagin’ Arts - CN 6ème Dan Karaté - CN 5ème dan Arnis Kali - Professeur diplômé d’état DEJEPS - Instructeur Arnis Kali 3ème degré WADR - Enseignant au Blagnac Arts Martiaux - Ma citation : "Pour être un pratiquant il faut pratiquer. Alors pratiquons. » - J’adore partager mes connaissances pour vous permettre de progresser que ce soit au dojo, en stage et bien sur dans mon club vidéo privé.
D'autres articles / vidéos

11 Comments

  1. Tout à fait d’accord avec vous, j’avoue avoir de meilleures sensations et performances le matin et être à mon « rendement » plus vite.
    Le soir c’est plus dur de se motiver, il faut éliminer la fatigue de la journée… mais une fois l’entrainement fini, je retrouve mon tonus et me couche donc plus tard. Résultats : nuits trop courtes , sommeil pas réparateur donc fatigue accumulée qui m’oblige à faire des pauses en sautant régulièrement des entraînements quand je n’avance plus ,et à dormir beaucoup plus les week-ends ou pendant les vacances (ouf je suis enseignant).
    Merci encore pour l’article, JC.

    1. Bonjour Jean-Claude,

      Merci de partager ton expérience. Et oui le fait de s’entraîner le soir nous empêche d’avoir un vrai bon sommeil, que l’on devra récupérer à un moment. C’est pour cela que j’aime les stages du matin. Sauf le fait de sortir du lit 😉
      Bonne continuation et à bientôt

      Lionel

  2. Alors, personnellement j’ai tout essayé. Le matin, l’après-midi et le soir.
    Ce qui me réussi le mieux au niveau de la forme physique c’est le matin. En ce qui concerne la motivation, c’est plutôt le soir. Quant à l’après-midi, ce n’est pas tip top à mon goût.

    Alors ce que j’essaie de créer comme routine, c’est un entrainement basé sur la méthode tabata sur le sac de frappe le matin. Tant qu’à se réveiller, autant ne pas faire semblant. J’alterne avec des matins Qi Gong, Noï Gong ou méditation.

    Le soir, entrainement sur mon programme technique de Vo Co Truyen avec Maître Vivian Lasjunies.

    Bon j’avoue que le plus difficile c’est de rester régulier dans cette routine, et de trouver la motivation de le faire tout seul. Mais ce n’est pas impossible.

    En tout cas merci pour cet article car j’ai appris plein de nouvelles choses ;).

    Fabien Monjo

    1. Bonjour Fabien,

      Merci d’avoir partager avec la communauté ta routine. Il est vrai que le travail seul est le plus dur, il faut se motiver même les jours ou l’on en a pas envie, mais c’est là où la passion nous transporte au-dessus et nous permets de franchir ces obstacles.
      Cela me fait penser que je pourrai faire un petit article sur le « Tabata », un méthode très intéressante.

      A bientôt et bonne « routine » 🙂

      Lionel

  3. bonsoir Loinel , j ai li l’article sur l’entrainement du matin , dans la théorie c’est l’idéal,mais
    dans la vie de tous les jours pas sur , cars il y a les contrainte de la famille ,

    donc comment faire ???
    cordialement

    1. Bonjour Régis,
      Je suis bien d’accord avec toi que la théorie sans pratique ne vaut rien.
      L’idéal étant de se lever un peu plus tôt pour pouvoir profiter de ces biens faits un peu avant de s’occuper « des contrainte de la famille ».
      En fait il y a pas de miracle, on doit trouvé le bon équilibre, le notre entre notre passion, notre famille et notre job.
      A bientôt
      Lionel

  4. Pour des raisons professionnelles je ne peux pas m’entraîner le soir en semaine. .. depuis que j’ai repris le Karaté Juitsu le samedi matin c’est le pied ! Entièrement d’accord avec l’article.

  5. Pour ma part, j’essai de m’entrainner une première fois le matin assez tôt, enter 6 H et 7h30, je m’occupe de l’aspect cardio, donc un simple footing et quelques kata effectué sur la plage au levé de soleil.

    Sinon, entrainnement le soir en rentrant des cours, généralement entre 18 et 20h. 5 à 6 jours sur 7

  6. Superbe article et combien important. Mais pour ma part je rajouterais qu’il est plus bénéfique à la rosée du matin. Merci pour vos précieux conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins ma newsletter 100% arts martiaux !

Vérification humaine *

lionel froidure karate

Je suis Lionel Froidure, budoka, karatéka, arnisador, réalisateur de nombreux DVD d’arts martiaux, présentateur des documentaires En Terre Martiale et j’adore partager mes découvertes pour vous aider à progresser. Au-delà de la transmission, mon but est d’inspirer les pratiquants à s’entraîner et de vivre leurs rêves comme moi.
Choisis ton cadeau !

Articles récents

Stages avec Lionel

Télécharge mon Mémoire du 6ème dan

Les notions indispensables dans les arts martiaux. 

Ton recevras un email avec un lien pour télécharger gratuitement mon mémoire au format PDF. Si par la suite, mes emails ne t’intéressent plus, tu peux te désinscrire en cliquant sur le lien en bas de chaque email. 

Ce site utilises des cookies pour s'assurer de vous proposer la meilleure expérience de mon site.