Bunkai Heian Nidan – ouverture – Karate [vidéo]

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Dans cette 13e vidéo de la série Jeudi Karaté, je te propose de découvrir différentes applications de l’ouverture du kata Heian Nidan. 

Les premiers enchaînements sont plutôt destinés à des ceintures jaunes/oranges. Les 2 dernières demanderont plus de technicité, de coordination et de gestion de la distance.

Bunkai : décodage de l’ouverture du kata Heian Nidan

⚠️ Cette vidéo n’a pas pour vocation de démontrer toutes les applications possible de cette séquence de kata, ou toutes celles que je connais. Il en existe de très nombreuses. Il s’agit plutôt d’un échantillon de techniques vous permettant de trouver le bunkai qui vous correspondra le mieux.

Etant donné que c’est la vidéo 13, j’ai eu un petit soucis de micro. Le son est pourri. Je ne m’en suis aperçu qu’une fois rentré à la maison. Je vous prie de m’en excuser.

#1 – Kizami Tsuki Jodan + Gyaku Tsuki Chudan : Blocage des attaques avec le bras gauche. Frappe Ura Tsuki avec la main droite et Tettsui Uchi avec la droite.

#2 – Kizami Tsuki Jodan : Pivot en Mawari Ashi vers mon intérieur et blocage du bras gauche. La main droite se lève pour se préparer. Frappe aux côtes mains droite et frappe Tettsui Uchi Jodan à la nuque.

#3 – Saisie poignet croisée : Mawari Ashi pour précédemment à l’intérieur tout en remontant le bras gauche. Frappe Tettsui Uchi sur le triceps pour faire lâcher la prise. Contre attaque en Tettsui Uchi Jodan à la nuque.

#4 – Kizami Tsuki Jodan : Dégagement avec le bras arrière en forme Age Uke pendant que le bras droit vient percuter le menton en Ura Tsuki. Après la frappe, la main droite passe à l’extérieur et pousse le bras. Frappe Ura Tsuki avec le bras droit. Finir avec un Tettsui Uchi Jodan.

#5 – Saisie revers + crochet : La saisie n’est pas un problème. Sortir sur le côté et bloquer le crochet (Mawashi Tsuki). Enchaîner avec 2 frappes en Tettsui Uchi niveau Jodan.

#6 – Saisie des revers et tentative de coup de tête : Sortir sur le côté et saisir le bras droit avec la main gauche. Exercer un pression pour restructurer le partenaire. En même temps, frappe Jodan avec la main droite (frappe en main ouverte ou fermée). Se redresser pour attaquer le menton. Finir l’enchaînement avec les 2 Tettsui Uchi niveau Jodan.

Merci à mon partenaire et ami : Dominique

2 Comments

  1. Bonjour Lionel, et bonjour à toutes et à tous. Pour la faire rapidement, sans vous faire une dissertation de trente pages (comme à mon habitude), je suis un fan absolu et inconditionnel des Bunkais que je n’ai découvert (étrangement) il n’y a que trois ou quatre ans, lorsque je suis arrivé dans le Dojo où je pratique actuellement. Hérésie, vous dis-je ! Pour moi (et plus sérieusement), on ne peut que toucher du bout du doigt le sens d’un Kata, son âme, si l’on ne pratique pas avec ardeur les Bunkais. Ce serait comme apprendre du vocabulaire et des règles grammaticales sans ne jamais parler une langue étrangère dans le pays concerné… J’ai grandi dans un Karaté où l’on encrait la connaissance par le Kion à outrance. Beaucoup se sont dégoûtés sans profiter du fruit indéniable de ce travail au visage ingrat. Le Bunkai est un travail de concrétisation du Kata, et une porte ouverte à l’expression, à la sensibilité et au ressenti personnel de chaque pratiquant face à un geste ou un enchaînement. Cela a changé ma vue du Kata (dont j’ai toujours été fan), m’apportant une vision, une approche beaucoup plus souple, moins traumatisante et bien plus efficace. Le Bunkai me semble être un exemple qui peut vous être donné par votre Sensei, vous ouvrant une infinité de portes, de solutions selon la sensibilité de chacun. Voilà… j’ai été succin, n’est-ce pas ? Il y a encore tellement à dire, mais je m’arrête là (voir les 7 péchés capitaux du Karatéka….) !

    1. Bonjour Stéphan et merci d’avoir partagé rapidement ton expérience et point de vue 😉
      Il est certain que pour moi aussi, pratiquer les katas sans jamais faire de bunkai est une hérésie.
      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins ma newsletter 100% arts martiaux !

Vérification humaine *

Salut les budokas

lionel froidure karate

Je suis Lionel Froidure, budoka, karatéka, arnisador, réalisateur de nombreux DVD d’arts martiaux, présentateur des documentaires En Terre Martiale et j’adore partager mes découvertes pour vous aider à progresser. Au-delà de la transmission, mon but est d’inspirer les pratiquants à s’entraîner et de vivre leurs rêves comme moi.

Articles récents

Stages avec Lionel

Ce site utilises des cookies pour s'assurer de vous proposer la meilleure expérience de mon site.