Cours en visio, pourquoi ça marche ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Le cours de karate (arts martiaux) en visio ne remplacera jamais le cours en présentiel et surtout pas le contact humain d’un sensei bienveillant. Mais il permet d’apporter un soutien pédagogique qui a ses avantages, surtout dans la période que l’on vit.

Pour être franc, je n’étais pas trop pour l’idée de faire des cours en visio car j’aime trop le contact humain, être avec les élèves et les corriger en live sur le tatami. Je préférai mettre à disposition des vidéos avec des thèmes précis pour qu’ils puissent les suivre et progresser par eux-même. Je pense comme beaucoup, que le travail personnel est indispensable. Mais pour cela, faut en être capable de travailler seul, ce qui n’est pas forcément le cas de tous.

cours en visio de karaté

Ce second confinement m’a poussé à essayer les cours en visio et de voir par moi-même si j’avais raison ou pas. Voici ce qu’il en ressort de mon expérience.

2 cas de figure : le cours en groupe et le cours privé.

Durée des cours

Il ne fait pas de doute que le cours en visio a un énorme avantage, c’est le gain de temps. Plus besoin de se déplacer pour aller au dojo. On est chez soi, on se connecte et c’est parti.

Pour les cours en groupe, que se soit enfant ou adultes, je reste sur un cours de 1h avec échauffement léger amenant aux divers exercices, sujet central du cours.

Le gros point fort est dans le cours privé où j’enseigne à un seul élève à la fois et cela peut être 1 fois une heure par semaine ou 2 fois 30 minutes. J’ai les 2 cas.

Une pédagogie adaptée à la technologie

Le cours en visio ne permet pas de rectifier l’élève en réel en lui prenant le bras pour le replacer. L’enseignant compensera avec des conseils oraux plus détaillés. La pédagogie orale doit être mise en place.

Si la pédagogie orale et personnalisée est « facile » en cours privé, elle est plus complexe avec un groupe en visio. L’enseignant va devenir un animateur. J’en ai parlé dans une précédente réflexion. L’animateur, moi en l’occurence, est devant et démontre le travail en comptant pour que les élèves de l’autre côté de l’écran puissent suive en simultanés.

Il est important dans ce type de cours en groupe d’avoir un objectif bien précis avant de « lancer » le cours. Par exemple, pour les petit, j’ai mis en place une structure de cours qu’ils connaissent bien maintenant : discussion à la connexion, le côté histoire du karaté pendant 5 minutes, le travail sur un thème (uke waza, atemi waza, keri waza…) – combinaisons – travail personnel – challenge pour la semaine.

C’est dans la partie personnelle, que l’animateur, je peux repasser dans la case enseignant et agrandir la vidéo de l’élève sur mon ordinateur et lui donner des conseils personnels. Evidemment, tout le monde en profite : pour certain, c’est un rappel, pour d’autre une opportunité de corriger un défaut. Evidemment plus le groupe sera grand, moins cela sera possible.

En fin de séance, je désigne le gagnant(e) du challenge de la semaine passée. Puis, je lance le challenge de la semaine à venir. Réaliser par exemple un enchaînement comprenant 12 uke waza que l’on a vu dans le cours. Le filmer et me l’envoyer par email. Les élèves ont envie de gagner et savent qu’ils doivent s’appliquer pour cela. Cela sous-entend un travail personnel.

Pour les adultes, j’ai un cours maximisant le travail. Peu de pause, beaucoup de répétition avec des enchaînements courts mais progressifs dans la difficultés permettant aux petits grades de s’épanouir et gradés de progresser. C’est compliqué de gérer des débutants et avancés dans un même cours. Cela est d’autant plus vrai en visio.

Côté technologie

Il est bien entendu que pour donner un cours de karaté en visio, on se doit d’avoir une bonne qualité de connexion internet, d’une webcam et micro. C’est un des facteurs clés pour la qualité finale du cours. Si on voit rien, ou on entend rien, le cours ne sert plus a rien même si on a un très bonne structure de cours.

J’ai choisi une webcam qui bouge, me permettant de montrer soit mon corps ou juste mes pieds pour focaliser l’attention sur un déplacement.

Il existent de nombreuses plateformes sans limitation de temps et gratuites comme Google Meet ou Jitsi Meet. Seul hic, de cette plateforme, il a beaucoup d’écho, de distorsion du son si tout le monde à son micro d’ouvert. Je demande aux élèves de le couper. Au besoin, il peuvent le réouvrir pour poser une question. On doit garder cet échange et non, juste faire un cours magistral. C’est mon avis.

Il existe d’autres plateformes plus performantes mais payantes comme Zoom ou Team… Sa version gratuite ne propose que 40 minutes, après le cours s’interromps et c’est ennuyeux de devoir se reconnecter et perdre du temps. Parès ce n’est qu’un abonnement de 12 euros par mois pour être illimité !

Au final

Cette expérience m’a démontrée que les cours en visio me donne aussi du contact humain, non par le toucher, mais par la vision et le son. C’est très agréable de voir les sourires des élèves, de les voir transpirer, avoir des questions, rester discuter un peu plus longtemps avec vous après le cours. J’apprécie car j’ai certainement en manque de contact social.

A plus long terme. En dehors de cette pandémie, je pense continuer la formule cours en présentiel + cours privé en visio. Je pense que c’est une bonne combinaison à celui qui sait se prendre en main après un cours en visio en attendant son prochain cours en présentiel. Travaillant pour m’envoyer une vidéo de son travail et moi, lui renvoyant des annotations pour qu’il puisse continuer à s’entraîner et progresser.

Vivement le retour sur le tatami mais en attendant, je trouve que c’est une très bonne alternative. Et toi ?

Dessin de Samatha sur le thème des Uke Waza
  • Promo !

    Pack 5 DVD Karate Shotokan – ceinture blanche à noire

    60,00
    EN SAVOIR + Loading Done
  • Mes documentaires En Terre Martiale

    89,00
    Achat sur Imagin' Arts Loading Done
  • Promo !

    DVD Karate Défense

    30,00
    Achat sur Imagin' Arts Loading Done
Les dernières parutions
Lionel Froidure

Lionel Froidure

Fondateur de Imagin' Arts - CN 6ème Dan Karaté - CN 5ème dan Arnis Kali - Professeur diplômé d’état DEJEPS - Instructeur Arnis Kali 3ème degré WADR - Enseignant au Blagnac Arts Martiaux - Ma citation : "Pour être un pratiquant il faut pratiquer. Alors pratiquons. » - J’adore partager mes connaissances pour vous permettre de progresser que ce soit au dojo, en stage et bien sur dans mon club vidéo privé.

2 Commentaires

  1. Bonjour Lionel,
    Durant le premier confinement, j’avais proposé des entrainements Facebook Live mais sans interaction possible et ça oblige à avoir Facebook. Pour que ce soit plus ouvert à tous et permettre que chacun puisse être en Visio, j’utilise aussi Jisti. On fait un cours par semaine pour les adultes et 2 cours pour les enfants. Je trouve ça mieux qu’une simple vidéo car cela permet de garder le lien et l’interactivité si question ou besoin de précision sur l’exécution d’une technique.
    Je trouve ça donc positif également. Le seul bémol est d’arriver à mobiliser les gens. Certains nous disent que ça ne les intéresse pas de faire du karaté devant un écran, d’autres ne se forcent pas à pratiquer chez eux et d’autres ont des problèmes de place et ne peuvent s’isoler dans une pièce pendant 1h. Bref, vivement qu’on reprenne car on ne parvient pas à toucher autant de pratiquants qu’on aimerait à distance…
    En tout cas merci pour tes articles et partages d’expérience très instructifs.

    1. Avec plaisir Emmanuel. Il est vrai que l’on touche pas autant d’élèves qu’en présentiel au dojo. Face à un écran c’est pas la même chose, pas de place, du bruit, les enfants… Comme pour le temps, les excuses on peut en trouver, même si certaine sont légitimes, après faut être motivé et mordu. Et j’ai remarqué, que c’est les Mordus qui sont là à chaque fois. Les autres, comme au dojo, en pointillé. Bon courage pour la suite et vivement le retour au dojo. Ciao

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ma newsletter 100% KARATE !

Vérification humaine *

Ce site utilises des cookies pour s'assurer de vous proposer la meilleure expérience de mon site.