Rejoins mon Club Vidéo Privé
avec une nouvelle vidéo exclusive par semaine !!!

Pourquoi doit-on faire des stages karaté ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Nota : remplacer karaté par tout autre art martial

À la fin d’un cours de karaté, j’ai partagé mon souhait de voir mes élèves assister au stage d’un expert dans la région. Un élève m’a dit :

Lionel, pourquoi veux-tu que j’aille en stage alors que je m’entraîne quatre fois par semaine ?

Voilà pourquoi tu dois faire des stages en plus des cours, et surtout avec d’autres professeurs, experts et maîtres.

1 – Je ne sais pas tout. L’élève met souvent son professeur/sensei sur un piédestal. Je trouve que c’est néfaste. Il doit bien sûr le respecter, mais pas l’idéaliser, car lui aussi est seulement un être humain, avec ses qualités et ses défauts.

2 – Parce que tu en as le droit. L’élève est libre d’aller s’entraîner où et avec qui il le désire. Il n’appartient pas à son professeur (l’inverse est aussi valable).

3 – Je ne suis pas le seul à pouvoir t’apprendre. L’élève doit se rendre compte que son professeur/sensei n’a pas la connaissance universelle. Pour cela, il faut l’inviter à se déplacer en stage et à rencontrer d’autres professeurs et experts.

4 – J’en fais aussi. Il ne faut surtout pas hésiter à dire à ses élèves que l’on suit aussi des cours, que l’on suit des experts, que cela fait partie de notre formation continue. Sans cette continuité, on vit sur nos lauriers, et on sait tous comment cela finit.

5 – Tu découvriras de nouvelles choses. En tant que professeur, faire des stages me permet de prendre des informations, de découvrir des pistes de travail. Les stages me permettent aussi de sortir de ma zone de confort en redevenant un élève. Toujours chercher l’esprit du débutant : Shoshin 初心.

6 – Tu découvriras une autre pédagogie et d’autres approches. Chaque expert avec qui on fera un stage nous apportera son savoir, d’une certaine façon. Ils ont tous leur propre pédagogie, leurs propres chemin et réflexion. Même si l’on prend quatre des plus grands sensei internationaux dans une pièce en leur demandant de faire un cours sur le même sujet, les quatre cours seront différents. Ils seront traités d’une manière différente, avec une sensibilité différente, avec une recherche propre à leur perspective et à leur objectif.

7 – Tu pourras t’entraîner avec de nouveaux partenaires. Il est confortable de travailler avec les mêmes partenaires. Mais qui a dit que l’on devait être à l’aise dans notre recherche, dans nos entraînements ? On doit se sentir mal à l’aise, on doit se dire : « Heureusement que je suis sorti à temps, sinon je l’aurais pris dans la poire. » Se confronter, amicalement, avec de nouveaux partenaires, c’est tester ses capacités et ses connaissances, et révéler les erreurs à corriger.

Imagin’ Arts Masterclass stage multi-disciplines
Stage multi-discipline – Imagin’ Arts Masterclass

Qui peux suivre un stage de karaté ?

Tout le monde peut faire un stage. Je recommanderais quand même que l’élève ait un minimum de bagage technique. Une ceinture jaune peut être un bon début. Même si cette personne ne capte que 1 % de l’enseignement, c’est 1 % de plus. En même temps, cela permet au pratiquant de découvrir des experts, de voir dans « anciens » en pleines capacités de leurs moyens, et de pouvoir rencontrer de potentiels « frères d’armes ».

Un gradé doit faire des stages le plus régulièrement possible pour valider ses connaissances, ses techniques, sa recherche. Il doit absolument chercher sa propre nourriture martiale et spirituelle dans et en dehors du dojo. Il est guidé par son professeur/sensei, mais c’est lui qui doit suivre sa voie.

Un enseignant doit absolument faire des stages. Et ce n’est souvent pas le cas, bien malheureusement. Beaucoup restent dans leur dojo douillet. Ils se pavanent en tenue officielle lors de compétitions ou de réunions fédérales, mais pour ce qui est de l’entraînement, de la remise en question et de la formation continue, c’est zéro. Bien heureusement, il y a des professeurs qui s’entraînent et qui font de très nombreux stages, pour toujours progresser et pour avoir de la matière à transmettre plus tard à leurs élèves.

La formation doit être continue. Après avoir rencontré, discuté et eu la chance de m’entraîner avec des maîtres à travers le monde, je peux vous certifier que, pour eux, l’apprentissage ne s’arrête jamais.

stages karaté

Combien de stage de karaté dois-je faire par an ?

Pour quelqu’un qui commence, un stage dans sa première année est une bonne chose. Il découvrira un nouvel univers en dehors de son dojo, l’idéal étant qu’il fasse ce stage avec des collègues de son club pour renforcer les liens en dehors du cours. Un stage sur un week-end serait excellent.

Pour les avancés, il est à mon avis essentiel d’en faire au moins un par trimestre, afin de se confronter un peu au monde extérieur et de faire des stages avec les experts de la fédération. Non pas pour collecter les points pour leur passage de grade à venir, mais pour peaufiner leur travail et affiner leurs techniques et sensations.

Ne pas hésiter à faire des stages en dehors de sa discipline pour découvrir un autre univers, pour découvrir une autre façon de travailler, un autre langage corporel qui viendra enrichir sa propre pratique.

Je vous invite à faire des stages, souvent, le plus souvent possible, d’y aller en groupe avec vos amis du club, ou d’y aller seul pour faire de nouvelles rencontres. Faire des stages, c’est vivre notre passion du karaté pendant une journée, un week-end, une semaine…

Je vous souhaite à tous de bons stages.

pourquoi faire des stages de karaté

Jours
Heures
Minutes
Secondes

SOLDES ETE  sur mes DVD Karaté Défense, Karaté Shotokan et documentaires
Utilise le code : ETE2020

D'autres articles / vidéos

5 Comments

  1. Qu’l est bon de lire tout çà !!! On est loin de l’époque où je m’entendais dire par mon entraîneur que si j’allais à un stage ou, pire, que j’allais faire un entraînement dans un autre Dojo, eh ben, je pouvais carrément changer de Dojo…. Le Karaté-Do et les entraîneurs d’aujourd’hui ont vraiment évolué pour le plus grand plaisir des élèves. Tout est dit dans ton article, et il est sain de nous rappeler que l’on doit-être fidèle à son Karaté et à soi-même, et que l’on est toujours élève, ne serait-ce que de son Art Martial. Aussi faut-il trouver une personne honnête pour nous le dire ! Merci !

  2. Les stages sont vraiment super pour découvrir et rencontrer d’autres pratiquant et surtout se confronter à d’autre styles et différents gabarit cela affûte notre capacité d’adaptation

  3. c’est aussi pour nous permettre de passer un cap pour nous faire progresser dans notre art et notre compréhension

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins ma newsletter 100% arts martiaux !

Vérification humaine *

Salut les budokas

lionel froidure karate

Je suis Lionel Froidure, budoka, karatéka, arnisador, réalisateur de nombreux DVD d’arts martiaux, présentateur des documentaires En Terre Martiale et j’adore partager mes découvertes pour vous aider à progresser. Au-delà de la transmission, mon but est d’inspirer les pratiquants à s’entraîner et de vivre leurs rêves comme moi.

Articles récents

Stages avec Lionel

Prêt à progresser ?

DANS mon club
vidéo privé

  • Parfait pour réviser
  • + 40h de vidéo
  • 1 nouvelle vidéo chaque lundi
  • Exercices avec partenaire
  • Exercices pour un travail personnel
  • Exercices pour un travail personnel
  • Pistes d'entraînement

Ce site utilises des cookies pour s'assurer de vous proposer la meilleure expérience de mon site.