Jours
Heures
Minutes
Secondes

6 conseils pour parler avec confiance en cours de karaté

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Même si mon dojo est fermé depuis vendredi soir, cela ne va pas m’arrêter de pratiquer et de partager notre passion qui coule dans nos veines ✅

L’ objectif en tant qu’enseignant ou assistant de karaté est de transmettre un savoir-faire. Mais comme faire si l’on n ‘a pas confiance en soi ? La confiance en soi se crée  ce n’est pas quelque d’inné. Certes, certains seront plus des orateurs que d’autres. Mais même les plus grands conférenciers au monde, préparent leurs discours en amont. Leur confiance bâtie  avec de nombreuses conférences leur permet de monter sur scène plus sereinement. 

Dans un cours de karaté, d’arts martiaux, c’est la même chose. On a pas naturellement le bon flow (flot) de parole, le bon rythme, la bonne intonation… Cela s’apprend. 

L’important est de capter l’attention de notre public pour nous les pratiquants de karaté (arts martiaux).

Avant de te donner plusieurs conseils pour booster et améliorer ta confiance et au final ta transmission, laisse moi te raconter ma propre expérience.

Malgré ce que la majorité des gens pensent, je ne suis pas un extraverti mais un introverti. Quand j’étais au collègue, je n’étais pas dans le groupe des populaires mais des geek jouant à la belote ou au tarot. Oui, oui c’est bien moi. Lionel le geek !

Je n’ai jamais aimé parler dans un micro et entendre ma voix et pourtant aujourd’hui je fais des documentaires, des podcasts, des vidéos sur YouTube. 

La première fois que j’étais devant une caméra pour filmer l’introduction de mon premier documentaire « Les Guerriers Philippins »  je suis resté plus de 4h devant la caméra pour l’équivalent de 2 pauvres paragraphes écrits.  Au final, quand je me revois, je suis franchement nul. Mais fallait bien commencer et aujourd’hui il me faut bien moins de temps. J’ai beaucoup travaillé sur cet aspect de ma personnalité, sur ma confiance et ma façon de m’exprimer pour toujours avoir comme seul objectif : aider les autres élèves à progresser au dojo et   voyager avec moi à travers mes documentaires.

Mes conseils

Voici 6 conseils pour bâtir ta confiance et cela se verra dans tes cours. Des conseils pour combattre la peur de ne pas être compris et de continuer à enseigner tout en progressant.

1 – Digne

Commencer à enseigner donne souvent un sentiment bizarre où l’on ne se sent pas forcément à sa place. Que l’on n’est pas « digne » de transmettre.  L’enseignant n’est pas du tout à l’aise et cela se voit.

Quand on demande conseil à un ami sur un problème personnel, on ne lui demande pas parce qu’il est expert dans cette situation mais peut être parce qu’il a déjà vécu quelque chose de semblable. Pour enseigner, il faut se donner les moyens, suivre les formations de base et continuer à se former tout en pratiquant. Enseigner c’est avoir envie de partager.

Si tu penses pouvoir sincèrement enseigner quelque chose à quelqu’un c’est que tu es « digne » d’enseigner.

2 – Le regard des autres

Au lieu de penser à ce que peuvent penser les élèves de toi quand tu enseignes, concentre toi sur une personne. Un(e) copain(e), ton meilleur ami et parle lui. Explique lui ce que tu as envie qu’il comprenne. De cette manière, tu vas rester toi-même et non essayer d’imiter quelqu’un. On est unique et notre façon d’enseigner doit être unique. Elle le sera si tu es toi même et courant passera mieux entre vous.

3 – Liste

Utilise une liste des points que tu veux aborder dans ton cours. Si tu pars à l’aveuglette dans ton cours, tu vas te perdre et perdre tes élèves. Préparer un cours est l’une des premières choses que l’on apprend dans les formations assistant, instructeurs… C’est le : QUOI ENSEIGNER, dans quel ordre et quel est l’objectif.

Une fois que tu as le « quoi enseigner », tu pourras te concentrer COMMENT enseigner ces points. Quels éducatifs vas-tu utiliser, vas-tu être dans un enseignement dirigé vers le sensei ou vers l’élève ? Implicite ou explicite ? Classique ou moderne ? Combien de blocs éducatifs vas-tu mettre place ? Tout ça, va faire que tu auras un plan de cours concis,fluide et intéressant.

« Echouer sa préparation, c’est se préparer à échouer. »

Si tu sais que tu as échouer ta préparation, tu sais que tu vas pas être à la hauteur dans le cours et tu n’auras plus confiance.

4 – Inconnu

Une des erreurs à absolument éviter et de vouloir prouver que l’on sait tout. Parler de ce que l’on ne connait pas, que l’on ne maitrise pas sera source de problèmes. Parle de ce que tu connais et que tu sais faire, sinon n’en parle pas. Et si on te pose la question, réponds simplement que tu n’as pas la réponse et que tu vas essayer de la trouver. J’ai récemment refusé d’écrire un article pour un magazine car je n’étais pas familier avec le sujet. Il faut faire preuve d’humilité.

Tu veux plus de conseils pédagogiques ? Rejoins mon club vidéo ou je partage avec toi de nombreux éducatifs, exercices et met en relief les éléments pédagogiques à connaître et comment les mettre en place dans tes cours. Et si tu as des questions spécifiques, j’y réponds dans notre échange/réunion mensuelle en live —> DIGITAL

5 – Humeur

Rien de plus détestable en tant qu’élève de remarquer que l’enseignant à passé une mauvaise journée, qu’il est sur les nerfs, irritable…

Il faut se mettre de bonne humeur, dans les bonnes conditions pour aller enseigner. Prends le temps avant le cours de te poser 5/10 minutes pour évacuer les mauvaises ondes, les tracas de la vie et te focaliser sur ton enseignement, sur les élèves, sur ce que tu vas transmettre.

Quand quelqu’un est de mauvaise humeur, on a pas envie de l’écouter et encore moins de lui demander conseil.

Tu peux évacuer en méditant, t’étirer au calme, frapper un sac de frappe avant le cours, écouter de bons morceaux de musique qui te donne la pêche, le sourire,la sérénité… Trouves ce qui marche pour toi.

Personnellement, la musique marche très bien avant mes cours. Lire vos commentaires me motive à continuer à produire du contenu gratuit en ligne quand j’ai le moral dans les chaussettes. Et non, ma vie n’est pas un long fleuve tranquille…

6 – Filmer

Je te disais qu’au départ j’étais nul quand je filmais mes introductions de documentaire. Mais à force de me filmer, de me mettre en situation, j’ai appris et je me suis amélioré. C’est comme les arts martiaux, si tu veux progresser, faut t’entraîner 🙂

Tout comme quand j’ai commencé à filmer mes premières vidéos Jeudi Karaté ou Lundi Arnis. Quand je revois ces premières vidéos, je me dis que je ne suis pas au top. Mais en me filmant sans cesse pour vous, pour mettre en ligne ces vidéos gratuites, je me revois et j’apprends à chaque fois que j’appuie sur le bouton rouge. J’essaye d’être un meilleur communicateur, meilleur pédagogue. Toi aussi tu peux le faire. Pas forcément pour mettre en ligne, mais pour toi. Filme tes interventions en cours et regarde toi. Tu verras que tu peux corriger beaucoup de choses.

Tu peux aussi te filmer pour faire des cours en ligne car ton dojo est malheureusement toujours fermé. Cela peut être un excellent moyen de garder le contact avec tes élèves et de travailler ta confiance 🙂

Tu est enseignant, quel serait ton conseil pour parler avec confiance ?

Et toi, ton dojo a-t-il été fermé où il est encore actif ?

A bientôt et bon keiko 🙇🏽

Lionel

Télécharge mes vidéos de KARATE ceinture par ceinture et Karaté Défense en format HD MP4

D'autres articles / vidéos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins ma newsletter 100% arts martiaux !

Vérification humaine *

lionel froidure karate

Je suis Lionel Froidure, budoka, karatéka, arnisador, réalisateur de nombreux DVD d’arts martiaux, présentateur des documentaires En Terre Martiale et j’adore partager mes découvertes pour vous aider à progresser. Au-delà de la transmission, mon but est d’inspirer les pratiquants à s’entraîner et de vivre leurs rêves comme moi.
Choisis ton cadeau !

Articles récents

Stages avec Lionel

Télécharge mon Mémoire du 6ème dan

Les notions indispensables dans les arts martiaux. 

Ton recevras un email avec un lien pour télécharger gratuitement mon mémoire au format PDF. Si par la suite, mes emails ne t’intéressent plus, tu peux te désinscrire en cliquant sur le lien en bas de chaque email. 

Ce site utilises des cookies pour s'assurer de vous proposer la meilleure expérience de mon site.