Retour à Okinawa [vidéo]

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Salut les budokas, c’est Lionel !

Je viens de rentrer d’Okinawa et ce fût un réel plaisir de me retrouver dans le berceau du karaté 10 ans après le tournage de mon documentaire dans l’ancien royaume des Ryūkyū.

Avec de la patience et beaucoup de travail, on arrive à tout. Il m’aura fallut 10 ans pour avoir cette interview de Choyu Kiyuna sensei (il fut le disciple de Higa Seikô sensei). Certes, elle n’est pas longue mais ce fût passionnant. Sensei est d’une autre époque, il y a 88 ans. Il c’est entraîné au karaté bien avant le seconde guerre mondiale. Il y a perdu 10 kilos pour son karaté depuis 10 ans. Une vision unique.

Puis, j’ai eu le plaisir de rencontrer le soke du Uechi-Ryu. Sadanao « Kansho » Uechi est l’arrière petit-fils du fondateur de l’école. Il est le gardien des traditions et de la technique du Uechi. Une splendide rencontre humaine.

J’ai eu la surprise de revoir Hino Akira sensei alors qu’il était en stage pour des danseurs à Okinawa city.

Tout ne c’est passé comme prévu. J’aurai du avoir d’autres images mais c’est ainsi. Une prochaine fois peut-être.

Tout cela n’aurait jamais été possible sans Zenei Oshiro sensei avec qui j’ai eu le plaisir de m’entraîner tous les matins. Mais aussi de Jean Smith et Didier Lorho qui m’ont introduis dans le monde du Uechi.

Merci beaucoup.

Voici quelques images. C’est sur ma chaîne perso YouTube. C’est sur celle-ci que les prochaines vidéos Jeudi Karaté paraîtront.
Merci de vous abonner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins ma newsletter 100% arts martiaux !

Vérification humaine *

Salut les budokas

lionel froidure karate

Je suis Lionel Froidure, budoka, karatéka, arnisador, réalisateur de nombreux DVD d’arts martiaux, présentateur des documentaires En Terre Martiale et j’adore partager mes découvertes pour vous aider à progresser. Au-delà de la transmission, mon but est d’inspirer les pratiquants à s’entraîner et de vivre leurs rêves comme moi.

Articles récents

Stages avec Lionel

Ce site utilises des cookies pour s'assurer de vous proposer la meilleure expérience de mon site.