Jours
Heures
Minutes
Secondes

Dani Faynot – un maître d’armes à suivre

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Mon souvenir le plus lointain de Dani Faynot remonte à 1989. Après le cours de karaté, il y avait un cours de Nihon Tai Jitsu (Tai Jitsu à l’époque). Il était dirigé par 2 jeunes et talentueux gradés, qui deviendront avec le temps des amis : Dani Faynot et Philippe Avril.

C’est avec eux que j’ai commencé à m’entraîner en NTJ. Travail des Kansetsu Waza (clé articulaire), Nage Waza (projection), Sutémi Waza (sacrifice), Shime Waza (étranglement) etc.

Même si j’étais plus souvent « éduqué » par Philippe, j’ai des souvenirs de « tortures » lorsque je devais passer dans les mains de Dani. C’était sa façon d’enseigner et j’apprenais beaucoup. Très direct, très dure, autant dans la parole que dans les actes. À l’opposé, Philippe était plus pédagogue. J’ai beaucoup appris des 2. Ils formaient une équipe de choc.

Dani est ensuite parti travailler en Asie et depuis il y réside, ne revenant que de temps en temps en France pour diriger des stages et bien sûr voir sa famille, ses amis et ses élèves.

Dani Faynot Arnis Kali Eskrima

Dani Faynot et l’Arnis Kali Eskrima

Arrivé aux Philippines, il chercha à apprendre l’art local avec un maître et la chance lui a permit d’apprendre les arts martiaux philippins avec une des légendes du pays : Grand Master José Mena. Reconnu comme grand maître 1970 (tout comme GM Antonio Illustrissimo, GM Ben Lema, les frères Canete et quelques autres légendes des arts martiaux Philippins). Fondateur du style Doblete Rapilon, un style « Matador », un style axé sur le combat tant sur le plan technique que mental. Après des années d’entraînement à prendre des leçons avec son maître, Dani Faynot à reçu le titre de Master Instructor et Grand Master José Mena lui transmettra les reines de l’école juste avant son décès.

Début 2007, j’ai retrouvé Dani au dojo de mon père sur Toulouse où il dirigeait un stage. En discutant longuement après le stage, Dani m’a proposé de le rejoindre aux Philippines pour découvrir les arts martiaux philippins : Arnis Kali Eskrima. Je suis parti aux Philippines fin 2007 pour réaliser mon premier documentaire En Terre Martiale (Les guerriers philippins) et les 2 premiers DVD pédagogiques Arnis Kali. Le premier sur les concepts fondamentaux et le second sur le combat au couteau.

Durant tout le tournage, j’ai été subjugué par cet art. Fasciné par son approche combative et pragmatique.  J’ai naturellement commencé à m’entraîner et Dani est devenu mon guide. Un homme tout aussi dangereux que charmant quand on le connait. Avec le temps, Dani est devenu par choix mon maître d’armes.

Dani Faynot et Lionel Froidure

Dani est charismatique. On s’attache très rapidement à lui, ou à l’inverse, on s’en éloigne. Vous avez compris où je me positionne.

Si vous voulez vraiment aborder les arts martiaux comme un art de combat, un art guerrier, vous devez le rencontrer et écouter ce qu’il a à vous transmettre.

Mes leçons avec lui sont toujours éprouvantes et douloureuses. Frappants mes mains avec puissance, sans non plus casser mes métacarpes. Pour me faire comprendre l’efficacité des mouvements, des attaques, des réactions que l’on a quand on prend un coup. Tout est destiné pour apprendre, comprendre et évoluer.

Dani coupera votre ego en deux non pas pour vous rabaisser, mais pour vous faire évoluer. Il vous guidera si vous lui faites confiance. Ces choses prennent du temps. La patience est une des plus grandes vertus dans les arts martiaux. Alors cultivez là et partez à la rencontre de Master Dani Faynot.

Retrouvez toutes les vidéos pédagogiques de Dani Faynot sur www.IMAGINARTS.digital

Et vous, quel est votre souvenir le plus lointain avez-vous de Master Dani Faynot ?

Télécharge mes vidéos de KARATE ceinture par ceinture et Karaté Défense en format HD MP4

D'autres articles / vidéos

One Comment

  1. Oui, et donner son groupe sanguin!
    Je me souviens que pour la première en Aveyron, on posait pas mal de questions, au début, et la réponse venait rapidement par un coup. Bizarrement, tu comprenais vite ton erreur, et tu évitais ensuite trop les questions, ni de faire remarquer que tu n’avais rien compris, tu te débrouillais à comprendre vite. Je me souviens d’un sacré coup reçu sur la tête, peu de temps après une épaule cassée d’un des stagiaires partis aux urgences, on se demandait tous si on allaient revenir entier de cette semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins ma newsletter 100% arts martiaux !

Vérification humaine *

lionel froidure karate

Je suis Lionel Froidure, budoka, karatéka, arnisador, réalisateur de nombreux DVD d’arts martiaux, présentateur des documentaires En Terre Martiale et j’adore partager mes découvertes pour vous aider à progresser. Au-delà de la transmission, mon but est d’inspirer les pratiquants à s’entraîner et de vivre leurs rêves comme moi.
Choisis ton cadeau !

Articles récents

Stages avec Lionel

Télécharge mon Mémoire du 6ème dan

Les notions indispensables dans les arts martiaux. 

Ton recevras un email avec un lien pour télécharger gratuitement mon mémoire au format PDF. Si par la suite, mes emails ne t’intéressent plus, tu peux te désinscrire en cliquant sur le lien en bas de chaque email. 

Ce site utilises des cookies pour s'assurer de vous proposer la meilleure expérience de mon site.