Rejoins mon Club Vidéo KARATE

Arrête de m’attaquer en Oi Tsuki ! #2

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest

Mise au point sur cette “vieille” vidéo que j’ai publiée en 2016. Depuis, je reçois de nombreux commentaires : positifs et négatifs. Certains pratiquants n’ont pas compris, ou ils ont lu que le titre sans regarder la vidéo ou je n’étais pas assez clair. L’erreur fait progresser. Bref, j’ai pris le temps d’éclaircira quelques lanternes.

N’hésites pas à me laisser ton avis dans les commentaires.

A bientôt et bon keiko.

Les articles recommandés par les lecteurs
Lionel Froidure

Lionel Froidure

Fondateur de Imagin' Arts - CN 6ème Dan Karaté - CN 5ème dan Arnis Kali - Professeur diplômé d’état DEJEPS - Instructeur Arnis Kali 3ème degré WADR - Enseignant au Blagnac Arts Martiaux - Ma citation : "Pour être un pratiquant il faut pratiquer. Alors pratiquons. » - J’adore partager mes connaissances pour vous permettre de progresser que ce soit au dojo, en stage et bien sur dans mon club vidéo privé.

4 Commentaires

  1. enfin un discours absolument vrai que je m’efforce de faire passer depuis 50 ans, bravo sur cette mise au point. J’aurai été bien plus loin mais tu as raison d’y aller avec les pieds de plomb. Comme moi tu sais bien et tu l’explique, sous métaphore, que le karate du dojo n’a pas une efficacité réelle et ce n’est pas le vrai, mais il faut passer par là pour apprendre les bases indispensable. A titre d’anecdote le refus des examinateurs de délivrer un shodan à certains de mes élèves en arguant le fait je cite:
    Ils ne font pas du karate cela à Toulouse en 1992… Évidemment ils ne connaissaient que tsuki waza, uke waza et keri waza…. le nage, le shimei le kansetsu, inconnu au bataillon. Heureusement que cela a changé depuis.
    Karate que je pratique depuis 1964 ayant eu des Maître tel que Nakayama, Shiraï et Kase quand il venait à Milan et que je pratique encore aujourd’hui en qualité d’enseignant chez JF Tisseyre
    depuis trois ans après mon déménagent définitif. Continue sur cette lancé car ça va faire du bien.
    Je t’embrasse
    Roberto

    1. Bonjour Roberto et merci pour ton commentaire.
      Le karaté sera efficace si on le travaille dans ce sens. Si on travaille que dans le sens de l’esthétique du mouvement, la probabilité d’être efficace est grandement réduite.
      L’efficacité passe bien sur par l’exécution correcte de la technique. Mais une exécution technique sans intention d’efficacité ne la rendra pas pour autant efficace. Quel est le but de ma technique ? (Atemi, keri, kansetsu, shime, nage…) C’est un long chemin et avec beaucoup de travail. Mais tellement passionnant.
      A bientôt Roberto, et oui je continue quitte à déplaire à certain.

  2. Bonjour Lionel,
    Nous sommes bien en phase sur tes explications concernant cette technique et tes explications vont dans ce sens.
    Mon Sensei qui malheureusement nous a quitté (José HERNANDEZ) nous le répétait souvent et le démontrait.
    Merci donc de continuer et d’avoir cette pédagogie.
    Edmond.

  3. Bonjour. Si certains ne comprennent pas le sens de votre démarche cela n est pas anormal. Dans un certain nombre de dojo on reste dans une voie purement stéréotype. D ailleurs au passage des dan l épreuve de kihon ipon kumite que retrouve t on. Des oi tzuki. Vous avez raison et je le dis à mes élèves qui vous attaquerais ainsi. La seule similitude serait d une attaque direct avec un couteau dans une attaque direct. Si on regarde certaines vidéo sur facebock il y en a de 2 types. Celles réaliste sérieuse dont font partie les vôtres. Et il y a celle où le partenaire est passif et où on lui fait des clefs des projections dans aucun problème. Comme vous le dite si bien il faut passer par faire des oi tzuki mais si on veut au minima s enrichir et bien je suis en plein accord avec vous il faut s ouvrir se mettre dans d autre situation. Par expérience en tant qu enseignant je vois que les élèves apprécient car ils sont mis dans des situations qui peuvent devenir réelle zn cas d agression. Mais surtout car nul ne sait comment il peut réagir cela leur montre que les arts martiaux dont le karate est plein de diversité et de richesse. Sportivement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ma newsletter 100% KARATE !

Vérification humaine *

Ce site utilises des cookies pour s'assurer de vous proposer la meilleure expérience de mon site.