Jours
Heures
Minutes
Secondes

Comment mettre sa ceinture de karaté ? Jeudi Karaté #1

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Je sais, il existe déjà de nombreux articles et vidéos sur web proposant ce sujet, mais je pense que faire une piqûre de rappel n’est pas de trop. Avant de regarder la vidéo montrant comment mettre sa ceinture de karaté, de comment faire le noeud de ceinture,  il est important de mettre correctement son karaté-gi.

Après être entré dans le dojo, avant même de monter sur le tatami pour son keiko (entraînement), il faut se changer, mettre son karaté-gi et sa ceinture (obi).

Pantalon d’abord. Pense à serrer avec la cordelette.

Puis la veste. Il est important de porter le pan gauche sur le pan droit. Dans les temps anciens, cela permettait de cacher un tanto (couteau) ou d’autres armes. Aujourd’hui, les morts sont habillés en croisant dans le sens inverse (côté droit sur gauche). Pour que la veste ne s’ouvre pas tout le temps, fais un nœud sur les deux côtés.

Il existe 2 écoles, 2 façons de mettre sa ceinture de karaté.

Dans la première version, on place le milieu de la ceinture sous son nombril. Enroule-la en créant un X dans le dos. Puis fais un X sur le devant. Le pan de ceinture qui se situe sur le dessous va passer sous les 2. Puis fais un nœud. Les pans doivent sortir sur le côté et non haut/bas. Il est dit que le X dans le dos nous rappelle que nos ennemis arriveront dans notre dos. Et le X devant nous rappelle que ce qui est dans notre dos peut nous passer sous le nez 🙂 Il est aussi dit (sans preuve trouvée) que le X créé dans le dos permet de soutenir correctement la colonne vertébrale et d’éviter les problèmes de lombalgie.

La seconde version, celle que j’utilise, est un peu plus complexe, surtout pour des enfants. Connaissant la longueur finale souhaitée de mes pans de ceinture, je place le premier pan sur mon ventre. Puis j’enroule la ceinture tout autour de mon corps, 2 tours, superposant les couches. Au final, je me retrouve au même point que dans la précédente version. (Ici, je peux rectifier la longueur de mes pans pour qu’ils soient égaux). Je passe dessus en créant mon X, passe dessous et réalise mon nœud classique. Il est dit, et je trouve cela beaucoup plus poétique, que chaque cercle de ceinture autour de notre corps se superposant représente le corps et l’esprit. Et le nœud représentant l’union du corps et de l’esprit à travers l’entraînement (Shin Gi Tai). Cool non ?

Comment faire le noeud de ceinture Karaté ?

Un peu avant, je parlais de nœud classique que l’on rencontre partout en karaté. J’utilise, mais pas tout le temps, une autre façon de nouer ma ceinture : ce nœud plat, qui ne se détache pas facilement lorsque je suis en version jutsu, avec beaucoup de projection, de saisies. C’est un nœud qu’utilisent beaucoup les judokas, , les nihon tai jitsuka, les jujitsukas, les taekwondoïstes…Une fois réalisé, ton nœud n’est pas près de se dénouer. Fini de refaire son nœud de ceinture toutes les 10 minutes. Au final, il est important que les 2 pans de la ceinture soient égaux en longueur, avec un nœud bien au centre. C’est une question d’équilibre.

mettre sa ceinture de karaté

Astuce : si tu as une nouvelle ceinture épaisse, elle peut se dénouer très facilement tant qu’elle n’a pas pris son pli. Pour l’aider, je te conseille de mouiller la partie où se situe le nœud. Cela va attendrir la ceinture, et faciliter sa mise en pli et son maintien 🙂

Il est temps de mettre les zori, les claquettes japonaises 🙂 Personnellement, j’ai des tongs classiques, plus légères, moins lourdes, et moins encombrantes.

Et voilà, tu es prêt à monter sur le tatami pour faire ton cours de karaté. Bon keiko !

Télécharge mes vidéos de KARATE ceinture par ceinture et Karaté Défense en format HD MP4

D'autres articles / vidéos

14 Comments

  1. Ça me fait trop rire les gars ac leurs ceintures usées
    Ça fait des années et pas une déchirures : faut arrêter de traqueter des camions ou de s astiquer av

    1. C’est une ceinture achetée à Okinawa en 2009. Oui les ceintures en satin s’usent plus rapidement que celles en coton mais cela dépend aussi de l’entraînement. Pour vous je ne sais pas, mais moi, je suis sur le tatami plus de 15h par semaine, plus en stage une fois par mois. Elle s’use naturellement avec les entraînements. Avant de penser à tricherie, tromperie, il faudrait peut-être penser que c’est dû au travail.

      1. Je ne comprends pas l’intérêt qu’il y a d’acheter des ceintures satin, hormis le fait qu’elles s’usent apparemment très vite! et là, je rejoins Martin et souris également.
        çà ne retire rien au respect porté à ces porteurs de ceinture satin, qui, peut-être, n’ont pas eu la chance de se voir offrir une ceinture coton à leur passage Shodan.

  2. Merci pour l’article, il m’a beaucoup parlé !
    Le noeud de ceinture n’est pas quelque chose d’anodin je trouve…
    Quand j’étais petit et jeune judoka, on se donnait des explications entre copains pour faire ce noeud si compliqué. On se demandait aussi comment les anciens avec leur ceinture noire épaisse arrivaient à le faire !
    Lorsque j’ai eu ma ceinture noire en karaté, je me souviens aussi avoir eu du mal à trouver la gestuelle tellement j’étais ému…
    Enfin, la semaine dernière j’ai accompagné ma petite à son premier cours de judo, et j’ai été trés fier de l’habiller et de lui attacher sa ceinture…
    Dernier truc, perso, pour le pantalon, je préfère ajouter un tour lors de la première boucle (on obtient un « noeud de chirurgien ») ; cela aide bien à tenir…
    Merci encore pour ces bons articles !

  3. Très loin d’être anodin, cet article met le doigt sur une de mes questions restées sans réponse à ce jour: pourquoi ce noeud, et pas un autre, est utilisé dans la vaste majorité des arts martiaux qui se pratique dans cette tenue? D’où vient cette tradition?
    En effet, ce n’est sûrement pas le noeud qui tient le mieux, comme expliqué par Lionel. Et d’ailleurs il existe qq variantes pour qu’il ne vous ennuie pas en cours… mais je suis plutôt traditionnaliste dans l’âme ;o)
    J’ai questionné mes sensei, puis leur maître: aucune réponse satisfaisant ma curiosité.
    Je suis allé jusqu’à poser la question au plus proche de la source, à mon avis, l’héritier de l’école Mochizuki (Minoru), Me Washizu. Réponse? A la japonaise, bien sûr: « c’est un noeud facile à faire et à défaire! » Les amateurs apprécieront, les adorateurs méditeront ;o)
    Bon, je reste donc sur ma faim, mais j’aimerais amener mes 2 cts à l’article: dans les arts où il y a beaucoup de projections, je recommande vivement d’utiliser la 2nd méthode expliquée par Lionel, surtout avec une ceinture épaisse: à défaut, le X dans le dos peut créer une pression sur les lombaires à l’impact au sol (cas d’une chûte plaquée arrière)… ouille youille youille!

    1. Merci JD pour ta contribution à l’article et de partager avec nous ta soif de connaissance.
      Si l’on ne trouve pas l’origine de ce noeud, peut être un jour, quelqu’un publiera une recherche sur le sujet en expliquant « scientifiquement » pourquoi tel ou tel noeud est recommandé ou proscris pour tel ou tel art.
      A bientôt JD et au plaisir de s’entraîner de nouveau ensemble.

  4. hello. merci pour l’article.
    Il faut cependant avoir en tête que la tenue blanche et la ceinture associée sont issues de la « japonisation » du karaté traditionnel d’Okinawa ; initialement trop « chinois » (d’ailleurs le nom aussi a été japonisé).
    Ainsi, la notion de « bon nœud » n’a à mon sens pas de réel intérêt. On peut se raconter tout plein d’histoire, mais il s’agit en fait plus d’une question d’esthétisme.
    C’est comme la ceinture au style usé ou non. On aime ou pas. Personnellement, je la trouve très belle. Quelqu’un sait où se la procurer ? (en ligne avec un revendeur d’Okinawa?)
    Merci d’avance.

    1. Bonjour Sam, merci pour la lecture.
      Effectivement, le karate-gi vient de la « japonisation » est plus exactement du Judo de sensei Kano lors de la visite de sensei Funakoshi pour présenter le karaté sur le continent.
      Le noeud peut être esthétique mais doit avoir une utilité : que la veste ne s’ouvre pas toutes les 5 minutes. Un noeud classique s’ouvrira rapidement dans une version de travail jutsu.
      Après je ne sais pas où acheter une ceinture usée. La mienne étaient neuve lors de son achat à Shureido Okinawa et ce n’est qu’avec un dur travail quotidien durant de très nombreuses années que celle-ci est dans l’état qu’elle est aujourd’hui. On aime ou aime pas, là je suis d’accord. Heureusement, on a pas tous les mêmes goûts.
      Bonne journée
      Lionel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins ma newsletter 100% arts martiaux !

Vérification humaine *

lionel froidure karate

Je suis Lionel Froidure, budoka, karatéka, arnisador, réalisateur de nombreux DVD d’arts martiaux, présentateur des documentaires En Terre Martiale et j’adore partager mes découvertes pour vous aider à progresser. Au-delà de la transmission, mon but est d’inspirer les pratiquants à s’entraîner et de vivre leurs rêves comme moi.
Choisis ton cadeau !

Articles récents

Stages avec Lionel

Télécharge mon Mémoire du 6ème dan

Les notions indispensables dans les arts martiaux. 

Ton recevras un email avec un lien pour télécharger gratuitement mon mémoire au format PDF. Si par la suite, mes emails ne t’intéressent plus, tu peux te désinscrire en cliquant sur le lien en bas de chaque email. 

Ce site utilises des cookies pour s'assurer de vous proposer la meilleure expérience de mon site.