Lundi Arnis Kali #11 – Contre l’angle 1 puis Letter K

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Après avoir travaillé seul dans les 10 premières vidéos de la Série Lundi Arnis, je te propose aujourd’hui de travailler à 2 avec le solo baston (simple bâton).

Un des principes de Arnis Kali Eskrima est de penser « Angle » et non « Technique ».

Contre l’angle

Un autre principe est d’aller « contre » l’angle, ou « avec » l’angle. Dans cette vidéo,  je te propose d’aller contre l’angle 1, qui est une attaque verticale allant du haut vers le bas.

Dans cet article et les prochains, j’utilise la numérotation des angles utilisée dans mon style : le Doblete Rapilon. La numerado peut être différente dans les autres styles. Ce qui importe, c’est l’angle.

Après avoir fais mon blocage en contre, je réalise ma contre-attaque avec un élément appelé « Letter K ». [Il est évident que tu t’es bien entraîné à réaliser le mouvement Letter K dans le vide avant de pouvoir l’appliquer sur un partenaire]. La contre-attaque n’est qu’une proposition de travail. Libre à toi de la changer avec par exemple avec un Corto-Largo, Vertical, etc.

Points clés : sortir de l’axe et se positionner dans l’axe « faible » du partenaire.

Variante du contre : Pensez à varier vos façons d’appliquer la contre-attaque. Avec précision et lenteur en touchant le partenaire. Avec vitesse et puissance en passant à côté du partenaire. Vous devez faire ces 2 variantes lors de vos entraînements.

Il est important de comprendre que dans le style du Doblete Rapilon, on ne « bloque » pas le bâton mais la main qui tient l’arme. Pour des raisons de sécurité évidente, je « bloque » au niveau du bâton de mon partenaire pour ne pas le blesser. Mais j’essaye de bloquer proche de sa main avec le dernier tiers de ma canne. Suivant la vitesse, je prendrai plus ou moins de sécurité.

Lundi prochain, je te proposerai d’aller contre l’angle 2 et de riposter avec Sungkite.

Important : Toi dois toujours, TOUJOURS, t’entraîner sous la supervision d’un professeur qualifié pour éviter tous risques d’accident. Le travail des armes est aussi intéressant que dangereux. Pratique avec précaution. 

Merci à mon partenaire : Christophe.

master villaflorez arnis kali cebu philippines
Découvrez le documentaire « Les Guerriers Philippins« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins ma newsletter 100% arts martiaux !

Vérification humaine *

Salut les budokas

lionel froidure karate

Je suis Lionel Froidure, budoka, karatéka, arnisador, réalisateur de nombreux DVD d’arts martiaux, présentateur des documentaires En Terre Martiale et j’adore partager mes découvertes pour vous aider à progresser. Au-delà de la transmission, mon but est d’inspirer les pratiquants à s’entraîner et de vivre leurs rêves comme moi.

Articles récents

Stages avec Lionel

Ce site utilises des cookies pour s'assurer de vous proposer la meilleure expérience de mon site.