KO Kyusho, j’ai testé pour vous [vidéo]

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Jeune adolescent quand j’ai entendu parler des KO Kyusho, je me suis dis :  « Pas possible, c’est une arnaque, une supercherie ? »

Possible ou pas possible les KO Kyusho ?

Ok cela marche pour certains points comme les yeux, la tempe, les parties génitales… Mais pour ce qui est de la multiple touche, mon esprit était très cartésien : « Je ne crois que ce que je vois ».

Voilà mon état d’esprit envers le Kyusho, la frappe des points vitaux jusqu’à que sensei Hernaez me dise à la fin d’un stage à Temple-sur-Lot :

« Tu devrais faire un DVD avec Serge Rebois sur le Kyusho. C’est quelqu’un d’extra et avec une sacrée technique ».

[mks_button size= »large » title= »Commande ton DVD » style= »squared » url= »https://www.imaginarts.tv/fr/31-dvd-kyusho » target= »_blank » bg_color= »#469bd1″ txt_color= »#FFFFFF » icon= » » icon_type= » »]

Étant fan, très respectueux et attentif aux paroles de sensei, je me suis dis : si il lui fait confiance et bien moi aussi car les amis de mes amis sont mes amis.

Et voilà le tournage du premier volume sur le Kyusho et c’est une révélation. Non pas les KO mais plutôt la façon de renforcer les techniques martiales existantes par des pressions, frictions, frappes sur ces points vitaux.
Je ne savais pas que j’utilisais déjà autant les points vitaux dans ma pratique.

L’approche de Serge correspond parfaitement à ma vision des arts martiaux. Ils sont des outils, à nous d’utiliser le bon outil dans le bon environnement. Sans parler des points de vie, techniques de réanimation, qui aide les pratiquants à restaurer l’équilibre énergétique, à faire passer un saignement de nez, effacer un maux de tête avec de simples mais très efficaces techniques. Je suis conquis et mon voyage dans ce beau monde des poins vitaux, Kyusho (ou Dim-Mak en chinois) commence.

A quoi peuvent bien me servir les points vitaux dans mon Karaté ?

Voici sincèrement ma réponse : pour être encore plus précis dans la frappe, dans l’angle exact et le timing du combat. En travaillant nos Bunkai (applications de kata), nous savons que nos interprétations martiales des katas peuvent être perfectionnées, et pourquoi pas améliorées en ajoutant simplement des connaissances de Kyusho Waza. Bloquer avec un Gedan Barrai sur le point 6 de la rate ou San Yin Jiao permet de perturber l’équilibre Yin de votre partenaire, car c’est un point de croisement des 3 méridiens Yin du pied. 

Un bunkai complet qu’avec du Kyusho c’est possible mais il vous faudra beaucoup plus de connaissances en médecine traditionnelle chinoise (MTC). Si vous êtes professeur comme moi, c’est aussi l’occasion d’apprendre des techniques de réanimation après un KO au corps, d’arrêter un léger saignement du nez… Je pense que c’est n’est pas négligeable comme atout pour un professeur d’arts martiaux car on est fréquemment confronté à ce genre de petit soucis dans nos dojo.

Je pense et cela n’engage que moi, que la transmission des Kyusho Waza se faisait via les Kata, Taolu, Quyens… A travers ces enchaînements codifiés, les sensei, sifu transmettaient une mémoire corporelle, une gestuelle mais la cible restait secrète. La cible réelle et finale n’étant dévoilée qu’à certains, pour n’instruire que les plus dignes à recevoir cet enseignement. Avec la percée médicale contemporaine, le découverte de certain sensei et experts, l’étude d’atlas d’acupuncture, on peut retrouver la cible. Cette avancée martiale dans le monde « secret » des points vitaux est aujourd’hui ouverte à tous, mais pour cela il reste important de suivre une formation sous la tutelle d’un professeur qualifié si l’on veut vraiment rentrer dans l’Art. 

J’ai testé pour vous le KO Kyusho !

Lors du tournage du troisième DVD vidéo sur l’art de frapper les points vitaux, j’ai eu le plaisir de tester pour vous le KO Kyusho. sensei Leeroy Röder a était excellent, j’ai pris un beau KO. Regardez, en voici la preuve par l’image.

Pour ceux qui me connaisse, ils savent que je ne suis pas du genre à me tordre sur le tatamis après avoir reçu un petit coup comme (malheureusement) de nombreux compétiteurs. Je ne pense pas être sensible à la suggestion, je ne me suis pas dit avant de monter sur le tatamis je vais être KO, mais plutôt l’inverse. Je voulais voir si cela marcherait sur moi.

J’ai ressentis quoi ? Et bien juste avant la frappe de Leeroy , ses doigts enfoncés m’ont forcé à fléchir mes jambes pour tenter d’atténuer la douleur. J’ai vu sa main arriver et puis… Trou noir pendant une fraction de seconde. Je me suis vu en train de tomber. Vraiment surprenant car après je n’avais pas de trace au visage. J’ai déjà pris un KO avec Mawashi Geri Jodan lors d’un entraînement et l’effet n’était pas du tout le même. Encore une fois c’est mon ressentit  que je partage avec vous.

Si vous êtes curieux et désireux de progresser dans votre pratique martiale : ajoutez le Kyusho à votre arsenal avec la collection de DVD que j’ai eu le plaisir de réaliser. Un véritable plus que vous ajouterai à l’art que vous pratiquez aujourd’hui.

Vous n’êtes pas du tout obligé de me croire sur parole. Venez faire un stage avec Serge (Masterclass), Leeroy ou d’autres experts confirmés et renommés. Peut être après avoir vécu par vous même cette touche (mortelle du dragon haha) vous vous rappellerez ce que je ai dis.

Le Kyusho est réel pour ceux qui le rendent réel dans un monde réel.

Et pour ceux qui disent que cela ne s’applique que sur des personnes statiques, faites un stage, ouvrez vos yeux et surtout testez. Restez ouvert, respectueux, essayez avec de vrais experts et là vous pourrez parler en conséquence et avec foi. Ne soyez pas obtus.

A bientôt et n’oubliez la sage parole de Serge :

« Restez sur la voie du milieu, pas trop ni pas assez »

Lionel

[mks_button size= »large » title= »Commande ton DVD » style= »squared » url= »https://www.imaginarts.tv/fr/31-dvd-kyusho » target= »_blank » bg_color= »#469bd1″ txt_color= »#FFFFFF » icon= » » icon_type= » »]

Retrouve mes programmes d’entraînement KARATE à télécharger en format HD MP4

D'autres articles / vidéos

12 Comments

  1. Ouh la la, Lionel ! Impressionnant !
    C’est ce qu’on appelle « testé et approuvé par le consommateur » ! Je crois que c’est la première fois que je te vois tomber comme ça!

  2. Tu as pris une belle claque mon cher Lionel et tu es allé dormir un court instant 🙂
    Merci pour ce bel article. Il me tarde de tester comme toi au master class
    A bientôt

  3. Merci Lionel pour ce test. Je fais (faisais ?) moi-même partie des sceptiques.
    Du coup, je vais peut-être réviser mon jugement 😉
    A+
    Phi

    1. Bonjour Philippe,
      Avec plaisir d’avoir partager avec toi 🙂
      Oui tu peux réviser ton jugement. Pour cela, je te conseille de faire un stage avec un expert et tu te rendras compte, peut être, par toi même. Moi en tout cas je suis convaincu de l’efficacité et de l’utilité des points vitaux dans ma pratique.
      A bientôt
      Lionel

  4. Merci pour cet article Lionel.
    Effectivement ça donne vraiment envie de faire un stage de kyusho, pour aborder cet art martial trop peu connu.
    Valentin

  5. bonjour
    le kyusho n’est pas un autre art martial
    mais le complément de tout les arts martiaux
    « la cerise sur le gâteau  » pour citer les experts
    tout se trouve dans les katas , poomse, tao (desole si je fais une faute )
    c’est une carte mais il faut décoder, comprendre ,creuser
    beaucoup de theorie mtc
    comme cité ci dessus

  6. C’est assez impressionnant !!! Une question : avant de te toucher avec sa main droite, il a utilisé sa main gauche pour appuyer sur un point ( je pense que c’est à la hauteur de la clavicule ), ce point semblait être douloureux. Etait il nécessaire de toucher ce point pour entrainer un K O ?

    1. Oui le point est sous la clavicule et qui est très douloureux. En le pressant et en exécutant la frappe, le système neuro s’éteint sous la douleur aigue. Sa frappe peut suffire mais il faudra une bonne dose de puissance.
      Je ne suis pas expert dans le kyusho, donc excuse moi si je ne réponds pas à tout.
      A bientôt
      Lionel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins ma newsletter 100% arts martiaux !

Vérification humaine *

Salut les budokas

lionel froidure karate

Je suis Lionel Froidure, budoka, karatéka, arnisador, réalisateur de nombreux DVD d’arts martiaux, présentateur des documentaires En Terre Martiale et j’adore partager mes découvertes pour vous aider à progresser. Au-delà de la transmission, mon but est d’inspirer les pratiquants à s’entraîner et de vivre leurs rêves comme moi.

Articles récents

Stages avec Lionel

Tu veux progresser ?

REJOINS mon club vidéo privé

Ce site utilises des cookies pour s'assurer de vous proposer la meilleure expérience de mon site.